Martine Aubry déchaînée contre Emmanuel Macron

06 Septembre, 2017, 12:51 | Auteur: Lynn Cook
  • France inter

"La modernité, c'est pas de précariser, c'est pas de revenir sur des droits collectifs".

Selon Martine Aubry, le chef de l'État mène une politique "d'austérité" et de "précarisation des salariés". Elle était invitée sur France inter ce mercredi pour délivrer son diagnostic sur ce début de quinquennat. "D'ailleurs, les Français les jugent sévèrement et je crois qu'ils ont raison", a déclaré sur France Inter l'ex-ministre du Travail puis des Affaires sociales. Ras le bol!". C'était il y a deux ans: "lors de sa conférence de presse de rentrée, Martine Aubry ne dissimulait pas son agacement vis-à-vis de l'ambitieux ministre de l'Économie de l'époque, chargé de porter la réforme sur la travail du dimanche. "On dit que je l'ai formée, moi je la trouve bien déformée", grince la maire de Lille. Avec la réforme du Code du travail, "on reprend les vieilles recettes des années 80, du Medef".

"Quand elle dit 'Les contrats aidés ne servent à rien', alors que nous avons ensemble créé les CEC (Contrats d'emploi consolidé, ndlr). C'est triste d'entendre quelqu'un dont je connais les convictions dire quelque chose qu'elle ne peut pas partager", a-t-elle encore asséné. "Croire que c'est en précarisant les salariés, en contournant les syndicats (.) qu'on rendra les entreprises compétitives, c'est une vision du passé", martèle l'élue. La maire de Lille "regrette profondément qu'il n'y ait pas d'unité syndicale" pour la première journée.

Pour Martine Aubry, "la réforme profonde " vue par Emmanuel Macron, "c'est la généralisation des emplois précaires ". Ce mercredi, elle annonce qu'elle souhaite manifester le 12 septembre contre la réforme du travail. Là, ça devient un droit pour l'entreprise: "on pourra faire se succéder les CDD, licencier pour un motif économique incontrôlable, on pourra délocaliser, il n'y a plus de droit", a-t-elle encore déploré. Interrogée sur Jean-Luc Mélenchon, elle répond: "Il a du talent, un certain charisme, mais moi je ne fais pas de la politique pour me mettre en avant".

Recommande: