L'un des derniers bastions de l'EI est tombé

01 Septembre, 2017, 01:50 | Auteur: Lynn Cook
  • Les forces irakiennes en passe de remporter la bataille de Tal Afar

Les forces gouvernementales irakiennes, accompagnées des unités paramilitaires du Hachd al-Chaabi et appuyées par une coalition internationale sous commandement américain, ont repris ce week-end au groupe État islamique (EI) la ville de Tal Afar, à 15 km au sud d'al-Ayadiyeh.

La ville était une enclave principalement chiite dans la province majoritairement sunnite de Ninive. C'est dans cette localité que se sont retranchés nombre de djihadistes ayant fui Tal Afar.

L'occupation jihadiste a aggravé les divisions confessionnelles entre chiites et sunnites parmi les Turkmènes d'Irak.

Les forces irakiennes attendaient que la petite ville d'Al Aïadia, située à 11 km au nord-ouest de Tal Afar, soit reprise, avant de proclamer leur victoire totale dans l'offensive contre l'EI dans ce secteur.

Lors d'une offensive fulgurante en 2014, l'EI s'était emparé de près d'un tiers de l'Irak.

Tal Afar demeurait le dernier bastion urbain de taille encore aux mains de l'EI, après la chute de Mossoul (chef-lieu de la province de Ninive), dont la reconquête par les troupes irakiennes s'est achevée en juillet après neuf mois de combats urbains. En Syrie et en Irak, le groupe djihadiste ne conserve aujourd'hui plus que quelques régions sous son influence.