Popularité : la cote d'Emmanuel Macron en chute libre

29 Août, 2017, 00:41 | Auteur: Lynn Cook
  • Rentrée politique en France Macron joue la carte du volontarisme

Un message que Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, qui s'est inhabituellement arrêté dans la cour de l'Elysée, à l'entrée du séminaire, a fait lui aussi passer: " Je pense, si vous voulez, que peut-être les Français s'interrogent, parce qu'ils voient les mesures parcellaires, sans comprendre le lien entre les unes et les autres. Plus inquiétant encore, les français se disent beaucoup plus mécontents des 100 jours passés par Macron à l'Elysée (64% pour l'actuel président français et 54% pour son prédécesseur). Ses ajustements budgétaires menés avant l'été pour coller au plus près des 3 % de déficit à la fin de l'année.

Première échéance: au lendemain du Conseil des ministres de rentrée, le gouvernement présentera jeudi les déjà très décriées ordonnances de la réforme du droit du travail. Emmanuel Macron annonce certes un effort de pédagogie, mais surtout une poursuite résolue de sa feuille de route de réformes qu'il entend boucler dès les débuts de son mandat, avec l'assurance chômage et la formation. Tout en commettant lui-même quelques maladresses sur le rythme de la baisse des cotisations sociales. Un séminaire gouvernemental durant lequel le chef de l'État tentera d'insuffler une nouvelle dynamique à son équipe en cette rentrée politique.

Dans une formule sujette à interprétation, il a proclamé sa volonté de continuer à "transformer la France en profondeur" tout en soulignant que "les Français détestent les réformes".

Le premier été de l'ère Macron a en effet fortement abîmé l'image du chef de l'Etat, qui dégringole dans les sondages. Avant le conseil des ministres prévu mercredi, Emmanuel Macron a convoqué son Premier ministre Édouard Philippe et son gouvernement. Alors qu'il affichait un score élevé en juin, il accuse une perte d'une vingtaine de points en deux mois et atteint quasiment le niveau le plus bas pour un quatrième mois de mandat depuis 1995.

Recommande: