Les opérateurs télécoms ont augmenté leurs tarifs pendant l'été

29 Août, 2017, 01:29 | Auteur: Aubrey Nash
  • La Box THD de SFR

Mais pour l'UFC Que Choisir, les opérateurs ne jouent pas franc jeu et ont profité de l'été pour faire passer en toute discrétion des augmentations de tarifs, même pour les clients actuels.

Les clients SFR seront les plus impactés avec une augmentation pour les forfaits fixes et mobiles de 2 à 5 euros par mois. L'opérateur a décidé de facturer en supplément les frais de location de sa BBox Miami, qui étaient jusqu'à présent inclus dans le forfait. Les trois principaux opérateurs ont très discrètement augmenté les tarifs de certaines offres au cœur de l'été, dénonce l'association Que Choisir.

De retour de vacances, de nombreux clients d'Orange, Bouygues et SFR ont constaté que leur facture de mobile et d'internet avait augmenté de manière significative. "L'augmentation de tarif, elle, était bien indiquée, mais plus bas et en petits caractères", explique l'UFC-Que-Choisir. Cela ajoute trois euros supplémentaires pour les abonnés de cette offre fixe.

Enfin Orange a opéré un remaniement tarifaire notamment sur son offre fixe Découverte Internet qui grimpe de 3,99€ par mois ainsi que sur le forfait mobile Mini qui grimpe de 2€. Mais les mails reçus sont loin d'être clairs. Une flambée des prix due à l'option ajoutée d'office Privilège, mise en place le 22 août et donnant accès à des chaînes de télévision. Méfiez-vous de votre prochaine facture.

Bouygues est aussi dans la ligne de mire, puisque le courriel envoyé aux utilisateurs annonçait principalement la possibilité d'accéder à des dizaines de journaux et magazines sur smartphone et tablette.

Heureusement, les clients disposent d'un peu de temps pour contester ces hausses en résiliant éventuellement leur abonnement.

Cette résiliation est de droit: l'article stipule en effet que la modification des conditions contractuelles par le service doit être communiquée par le prestataire au consommateur "au moins un mois avant son entrée en vigueur, assorti de l'information selon laquelle ce dernier peut, tant qu'il n'a pas expressément accepté les nouvelles conditions, résilier le contrat sans pénalité de résiliation et sans droit à dédommagement, jusque dans un délai de quatre mois après l'entrée en vigueur de la modification". "Les consommateurs peuvent profiter de l'occasion pour faire jouer la concurrence". Les opérateurs profitent souvent de l'été pour procéder à des hausses de tarifs.

Recommande: