Nicolas Sarkozy livre quelques conseils à Emmanuel Macron

28 Août, 2017, 04:28 | Auteur: Lynn Cook

L'ancien locataire de l'Élysée est enfin sorti de son mutisme. "Sans transgression, sans rupture des habitudes, sans pensées libres, il n'y a pas de progrès", a avancé l'ancien président qui estime que "Macron y est arrivé, c'est vrai, et ce n'est pas si facile".

Pour autant, loin de Nicolas Sarkozy l'idée de s'extasier, comme beaucoup l'ont fait, sur le jeune âge d'Emmanuel Macron.

L'ancien président aborde aussi l'actualité politique, et livre quelques mots sur sa vision de l'actuel président, dont la côte de popularité s'effondre depuis son élection. Pour lui, "le président français doit être un très grand européen" et doit ainsi "proposer un nouveau traité". "Je suis comme le héros de Dostoievski dans Crimes et châtiments: 'La renaissance lente mais certaine'", affirme l'ancien président de la République. Tout ce que vous ne faites pas en juillet, vous ne le ferez pas en décembre. "Le calendrier n'attend pas". Début juillet, Emmanuel Macron et Edouard Philippe avaient annoncé un report d'une partie de certaines promesses de campagne, avant de revenir dessus.

Le 20 novembre 2016, Nicolas Sarkozy était élimé au premier tour des primaires de la droite et du centre.

Il incite aussi Emmanuel Macron à se pencher sur "la réforme de la justice" car, pour lui, "il ne peut pas exister de pouvoir sans contre-pouvoir, sans équilibre des pouvoirs". "Mais il faut vivre", a-t-il soutenu avant de confier ne garder "aucun souvenir de" ses succès, "je garde un souvenir très précis de mes échecs", a-t-il souligné. "L'échec n'est jamais décevant, le succès l'est souvent, ne serait-ce parce qu'il passe très vite", commente-t-il, d'expérience. "Savoir gagner, c'est à la portée de tout le monde " mais "il n'y a pas de noblesse si on ne sait pas perdre ", a-t-il ensuite ajouté.

Recommande: