Au moins 16 employés de l'ambassade américaine victimes d'"attaques acoustiques" — Cuba

26 Août, 2017, 01:12 | Auteur: Jonathan Ford
  • Washington suspend temporairement les octrois de visas en Russie

Le mystère s'épaissit autour des "attaques acoustiques" dont auraient été victimes au moins 16 diplomates américains à Cuba.

Il est possible que l'utilisation "d'appareils à ondes soniques" soit à l'origine des attaques, explique le quotidien américain. Ces Américains, "membres de la communauté de notre ambassade", ont tous ressenti "certains symptômes" et "ont reçu des soins médicaux aux Etats-Unis ainsi qu'à Cuba", a déclaré devant la presse à Washington sa porte-parole Heather Nauert. Si les attaques ont désormais cessé, "nous ne savons pas qui les a perpétrées" mais "c'est sans précédent, nous n'avons jamais été confrontés à de telles choses par le passé", assurent les autorités américaines, sans toutefois donner de réelles précisions.

L'attaque acoustique se produit à l'aide d'une arme à énergie dirigée, qui peut notamment produire des ultrasons, totalement inaudibles et susceptibles d'endommager les tissus et organes humains.

Selon des sources de la chaîne CBS, les diplomates ont souffert de lésions cérébrales légères et leur système nerveux a également été perturbé, avec des troubles multiples, tel que la perte auditive, la nausée, des maux de tête ou encore des problèmes d'équilibre, rapporte 20 Minutes. Cette mystérieuse affaire n'a été dévoilée que début août, mais elle remonte à plusieurs mois: les premiers "symptômes physiques" ont été signalés fin 2016 et, dès le 23 mai, sans attendre d'y voir plus clair, les Etats-Unis ont décidé dans une première riposte l'expulsion de deux diplomates cubains en poste à Washington.

Une enquête a été lancée à la Havane pour faire lumière sur cet étrange événement.

Recommande: