Gérard Collomb annonce une police de proximité "dès la fin de l'année"

16 Août, 2017, 18:42 | Auteur: Lynn Cook
  • Bettencourt des peines

Après la fin de la police de proximité sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy, la "police de sécurité du quotidien" devrait patrouiller dans les villes françaises dès la fin de cette année, a promis Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur.

Emmanuel Macron avait fait de la "police de la sécurité au quotidien " un de ses arguments de campagne présidentielle.

Le ministre, interrogé par Le Figaro, n'a cependant pas précisé les effectifs et le budget alloué à cette police.

LIRE AUSSI On attend toujours la police de proximité. Avec cette promesse, Emmanuel Macron assurait vouloir "construire avec les élus de terrain, avec la population et l'ensemble des acteurs les solutions de sécurité".

Gérard Collomb a également évoqué "l'engagement de réformes structurelles" pour "rationaliser l'organisation de certains services sans nuire à l'efficacité du système (.), par exemple entre police et gendarmerie nationales en matière de police technique et scientifique". Elle est souvent présentée à gauche comme un symbole d'apaisement entre jeunes et police dans les quartiers difficiles, alors que beaucoup à droite préfèrent le concept de police d'intervention. A ce jour, de nombreux migrants campent à nouveau devant le centre d'accueil de la Chapelle, dans le nord de Paris.