312 morts selon la Croix-Rouge — Sierra Léone

15 Août, 2017, 00:13 | Auteur: Aubrey Nash
  • Getty Images

Des centaines de personnes ont été tuées et d'autres prises au piège dans leurs maisons après un glissement de terrain près de Freetown, la capitale de la Sierra Léone, ce lundi, suite à de fortes pluies lundi.

Une coulée de boue meutrière a frappé la banlieue de Freetown, la capitale de la Sierra Leone, ce lundi matin. À la morgue de l'hôpital Connaught, l'espace manquait pour accueillir tous les corps, tant ils étaient nombreux, a expliqué un employé de l'hôpital, Mohamed Sinneh. Le bilan pourrait à nouveau être revu à la hausse.

En effet, plus tôt dans la matinée, la Croix Rouge locale avait fait état de 18 morts pour ensuite en citer 180 et 312 actuellement. Une partie de la colline surplombant ce quartier de Regent s'est effondrée sur des habitations, selon les médias locaux.

Par ailleurs, des images postées sur les réseaux sociaux montrent des corps gisant dans les rues.

Une ONG locale, Society 4 Climate Change Communication (S4CCC-SL), a publié sur Twitter une photo montrant cinq corps maculés de terre entremêlés, dont celui d'au moins deux femmes et d'une petite fille. En 2015, des inondations avaient fait 10 morts et des milliers de sans-abri à Freetown.

Le ministre de la Santé avait à l'époque mis en garde contre les risques accrus de maladie, comme le choléra, en raison des inondations.

Recommande: