Militaires percutés à Levallois-Perret : le scénario de l'attaque

14 Août, 2017, 01:50 | Auteur: Lynn Cook
  • Attaque à Levallois : le suspect transféré à Paris

Le suspect de l'attaque contre des militaires à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), blessé par balle lors de son arrestation, a été transféré vendredi matin à Paris pour poursuivre son hospitalisation, a-t-on appris de source judiciaire. L'homme est connu des services de police pour des petits délits, mais pas fiché S.

Hamou Benlatreche, 37 ans, est suspecté d'avoir renversé six militaires à Levallois-Perret déployés dans le cadre de l'opération anti-terroriste Sentinelle.

Il est actuellement en situation régulière. Il n'a pas pu être placé en garde à vue, "compte tenu de son état de santé". Elle reprendra quand les médecins jugeront son état compatible avec cette mesure. En attendant, les policiers sont en train d'analyser les documents et matériels saisis à son domicile dans un quartier résidentiel de Bezons, dans le Val d'Oise.

Pour échapper aux policiers, le conducteur a percuté un ou plusieurs véhicules, et ses poursuivants ont fait feu sur lui à plusieurs reprises, selon une source judiciaire. Quatre jours après une tentative d'attaque contre d'autres soldats à la tour Eiffel, la section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête. Cette sixième attaque contre des soldats de Sentinelle a relancé le débat sur l'opération, qui mobilise 7.000 soldats en permanence en France depuis les attentats jihadistes de 2015. Les derniers ont pris pour cibles les forces de l'ordre, sur des sites parisiens emblématiques.

Recommande: