Tunisie : le déficit commercial s'aggrave, malgré l'amélioration des exportations

13 Août, 2017, 02:52 | Auteur: Aubrey Nash
  • Le déficit de la balance commerciale se creuse

La même source a relevé que le déficit commercial, hors énergie, s'est établi à 2,32 milliards d'euros et le déficit de la balance énergétique à 758 millions d'euros (24,6 % du total du déficit) contre 664 M d'euros durant les sept mois de l'année 2016.

Ces estimations ont été rendues publiques jeudi 10 août par l'Institut tunisien de la statistique (INS) qui impute ce résultat au déficit observé auprès de certains partenaires, notamment la Chine, l'Italie et la Turquie, avec des déficits respectifs de 2,378 milliards de dinars (987 millions de dollars), 1,156 milliards de dinars (480 millions de dollars) et 1,014 milliards de dinars (422 millions de dollars).

En valeur, les exportations ont atteint le niveau de 19128,9 MD, contre 16507,3 MD durant la même période de l'année 2016.

En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédent avec d'autres pays principalement avec la France de 1747,3 MD, la Libye de 443,4MD et le Royaume Uni de 150,2MD.

Durant la même période, les exportations ont continué à augmenter avec une progression de 15,9%, ajoute TAP.

Hors énergie, le déficit de la balance commerciale s'est limité à 6,50 milliards de dinars entre le 1er janvier et le 31 juillet.

Le taux de couverture est de 68,9% depuis le début de cette année, contre 70,7% au cours des sept premiers mois de l'année dernière.

L'augmentation remarquable des importations est essentiellement due à la hausse des importations du secteur de l'énergie de 30,8 pc sous l'effet de la hausse des achats en pétrole brut et des produits raffinés. Les exportations du secteur des mines, phosphates et dérivés a enregistré, quant à lui, une baisse de 14,8%, suite à la diminution des exportations en acide phosphorique (0,2531 milliard de dinars contre 0,3656 milliard). En revanche, les exportations vers le Maroc ont augmenté de 20,2%.

Idem pour le secteur des produits agricoles et alimentaires de base en hausse de 33,3%, en raison de l'augmentation des achats en blé tendre (318,9 MD contre 272 MD), des matières premières et demi produits de 21,6%, des biens d'équipement de 8,8%, des mines phosphates et dérivés de 8,5%.

Les importations ont atteint la valeur de 27756,9 MD contre 23363,6 MD durant la même période de l'année 2016, enregistrant une hausse de 18,8% contre 16,4% durant les six premiers mois de l'année 2017 et -0,7% durant la même période de l'année 2016.

La même source a fait état d'une augmentation de 18,8 % des importations essentiellement due à la hausse des importations de l'énergie.

Recommande: