Deux centres d'emballage du Nord et de la Somme concernés — Oeufs contaminés

13 Août, 2017, 01:11 | Auteur: Lynn Cook
  • Le scandale des oeufs contaminés continue de se répandre

Les Français peuvent continuer à consommer des œufs sans danger. Son exploitation située dans le Pas-de-Calais a été placée sous surveillance.

Les enquêtes de traçabilité ont révélé que plusieurs autres sites français sont touchés. Un deuxième lot néerlandais de 48 000 unités a été offert dans les magasins Leader Price en juillet.

Des produits transformés ayant comme ingrédient des oeufs suspects, comme de la mayonnaise, ont également été retirés. Trois sont déjà connus. Quelqu'un a clairement procédé avec une énergie criminelle pour frelater (les oeufs) avec un produit interdit " a-t-il souligné. La gérante de Futur Oeuf dans le Morbihan, a prévenu la Direction départementale de la population (DDPP).

L'agence déclare poursuivre ses investigations chez les éleveurs et dans les établissement producteurs d'ovoproduits. A ce stade, selon Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture, seule la filière des oeufs est touchée. La filière la production de viande poulet n'est pas atteinte. La France en compte 80. Le scandale a débuté en Belgique et aux Pays-Bas où deux personnes, à la tête de Chickfriend, une société spécialisée dans l'éradication du pou rouge et qui utilisait le fipronil, ont été arrêtées. Les denrées ont servi à fabriquer des produits à destination de la consommation humaine. Au fil de l'enquête, c'est finalement l'entreprise Chickfriend qui est mise en cause pour le reconditionnement du désinfectant avec du fipronil.

L'UE veut convoquer les 15 pays frappés par la crise des oeufs contaminés à l'insecticide en Europe, a proposé vendredi son commissaire européen de la Santé.

La Suède, le Royaume-Uni, l'Autriche, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, la Pologne, la Roumanie, la Slovaquie, la Slovénie, le Danemark et la Suisse ont pour leur part reçu des lots issus des fermes concernées. La rénion reunira les ministres et les agences de sécurité alimenatiaires des états. Elle se tiendra vendredi 11 août.

La tension monte entre les pays membres. Le 9 août, le ministre a tenu à faire le point sur les analyses et des enquêtes en cours. Selon lui, pas de scandale sanitaire donc.

Cette molécule est notamment dangereuse pour les reins, le foie et la thyroïde, a indiqué l'organisme néerlandais chargé de la sécurité alimentaire et sanitaire, NVWA.

Le fipronil, que l'on retrouve couramment dans les produits vétérinaires, est un insecticide utilisé sur les animaux de compagnie contre les poux, les tiques et les acariens. Le groupe chimique allemand BASF en est propriétaire depuis 2003 suite à plusieurs rachats successifs.

Le fipronil est un produit considéré comme modérément dangereux par l'OMS (Organisation mondiale de la santé). Les tests avaient montré des traces de fipronil dans les oeufs, mais pas à un niveau nocif pour la santé humaine. Dans un le ministre de l'agriculture précise que " la présence de Fipronil ne constitue pas en soi un risque".

Quinze pays, y compris le territoire chinois de Hong Kong, rapportent avoir reçu des oeufs ou des produits à base d'œuf contaminés, selon des dirigeants de l'Union européenne.

L'alerte a été remontée le 20 juillet par les autorités belges, alors que l'échantillon date du 15 mai.

► Que font les autorités nationales?

Des manifestants devant une exploitation avicole, à Witteveen aux Pays-Bas, le lundi 7 août 2017.

Recommande: