Taylor Swift demande 1 dollar symbolique à David Mueller

11 Août, 2017, 00:37 | Auteur: Sue Barrett
  • Taylor Swift: le procès de son agression sexuelle a début

L'animateur l'accuse de calomnie ayant mené à son licenciement.

Le procès qui oppose la pop-star américaine Taylor Swift contre le DJ David Mueller se poursuit cette semaine à Denver dans le Colorado.

En costume sombre sur une chemise bleutée, la chanteuse de 27 ans était assise avec son équipe juridique pour la fin de la sélection des huit jurés au tribunal fédéral de Denver, et sa mère Andrea Swift se trouvait également dans la salle d'audience.

La justice avait enjoint toutes les parties à être présentes pendant la totalité du procès. Les déclarations liminaires doivent commencer dès la fin de la sélection du jury. Gabriel MacFarland, qui représente David Mueller, a décrit l'incident comme reposant sur des allégations vagues, un " elle dit - il dit ". Mais M. Mueller avait été le premier à lancer les hostilités en portant plainte contre l'artiste: il affirmait que son manager avait appelé les dirigeants de la station de radio Kygo pour laquelle il travaillait au lendemain de l'incident, et avait demandé à ce qu'il soit sanctionné.

L'affaire remonte au 2 juin 2013, la chanteuse alors âgée de 23 ans participe à une séance photo en compagnie du Dj en question qu'elle accuse d'avoir glissé sa main sous sa robe.

Quand il lui a demandé comment elle se sentait du fait que David Mueller avait été licencié après l'accusation, elle a répondu qu'elle ne laisserait pas David Mueller ou son avocat lui faire sentir que c'était elle la coupable.

L'un des éléments clé devrait être l'examen par le jury d'une photo publiée par le site d'informations sur les célébrités TMZ, placée sous scellé depuis: on y voit la musicienne poser entre M. Mueller et sa petite-amie. Ce dernier s'est défendu d'avoir agressé sexuellement Taylor Swift: il a affirmé que l'auteur des faits était l'un de ses amis qui s'était venté d'avoir eu un geste déplacé à l'encontre de la chanteuse. La main du DJ est au niveau du postérieur de la pop-star, sans qu'il soit évident qu'elle le touche.

La chanteuse ne réclame qu'un dollar symbolique comme dommage et intérêt en affirmant qu'un verdict en sa faveur servirait d'exemple aux autres femmes qui pourrait craindre de saisir la justice pour des cas similaires.

Recommande: