L'étrange attaque dont a été victime un adolescent — Australie

11 Août, 2017, 01:33 | Auteur: Jonathan Ford
  • Sam Kanizay aurait été attaqué par une horde de poux de mer

Des puces de mer lui auraient dévoré la peau.

Un adolescent australien de 16 ans revient d'un match de football et décide de rafraîchir ses jambes dans l'océan près de chez lui. L'incident a eu lieu samedi soir, sur une plage dans la banlieue de Melbourne (Australie).

Les images qui suivent sont dignes d'un film d'horreur. Il a raconté qu'après être sorti de l'eau, il a remarqué qu'il avait encore du sable sur ses jambes, et d'avoir alors immergé de nouveau ces dernières pour s'en débarrasser. Il a affirmé qu'il n'avait pas mal et est rentré chez lui pour prendre une douche. Voici les horribles blessures qui ornent désormais le bas des jambes de Sam Kanizay. "Des centaines de petits trous d'aiguilles, ou de morsures de la taille d'une tête d'épingle, partout sur mes chevilles et le dessus de mon pied", explique l'adolescent à une radio australienne. Sam Kanizay et son père qui l'accompagnait n'en reviennent pas: "Dès que nous essuyions ses jambes, les saignements reprenaient",.

Son père, qui était présent, n'est pas parvenu à interrompre de lui-même l'abondant saignement et a donc amené son fils à l'hôpital.

Nos confrères du Parisien rapportent que selon Jeff Weir, du Dolphin Research Institute, l'adolescent aurait pu être blessé par des amphipodes, des petits crustacés qui se nourrissent habituellement à des végétaux ou animaux en décomposition.

Il a donc réussi à capturer les petites créatures à l'origine des blessures.

Mais une chose est sûre: " c'est que ces petites choses aiment la viande ". Conduit à l'hôpital de toute urgence, le cas de Sam a vite été guéri, mais le mystère demeure concernant la situation. Quoi qu'il en soit, les blessures restent superficielles et Sam ne devrait avoir aucune séquelle.

Recommande: