Lâché par ses repreneurs potentiels, Bastia plonge en cinquième division — Foot

11 Août, 2017, 02:07 | Auteur: Ruben Ruiz
  • ILLUSTRATION

C'est une nouvelle terrible pour le Sporting Club de Bastia et tous les amoureux du football corse. Alors que le club espère toujours débuter la saison en National 1, le dépôt de bilan total se rapproche. Passé de la Ligue 1 à la Ligue 2, de la Ligue 2 au National 1, du National 1 à un possible redémarrage en National 3, le Sporting pourrait finalement. disparaître, purement et simplement. "Elles sont en réalité 18", cite ainsi Corse-Matin, pour qui outre la structure professionnelle désormais à l'abandon, c'est l'association qui gère le club, et donc toutes les équipes de niveau amateur, qui est en danger.

Seulement voilà, dans un communiqué publié ce jeudi, le groupe de repreneurs qui s'était manifesté pour faire revivre le SCB (formé par Jean Dominici, Pierre-Noël Luiggi et Frédéric Antonetti) indique qu'il va "renoncer au projet de reprise de l'association pour les mêmes raisons: le manque de volonté sérieuse de passer la main et l'absence de sincérité des dirigeants sur la situation réelle du club". Une groupe d'investisseurs qui pensait reprendre le club a annoncé, jeudi 10 août, qu'il renonçait au vu des finances, plus mauvaises que prévues. Trois mois à peine après sa rétrogradation sportive de L1 en L2, le Sporting se retrouve tout proche... de la Régionale 2, soit la septième division nationale! "Nous étions prêts (...) à apporter nos compétences et nos moyens, ainsi que 100 000 euros chacun pour renflouer et relancer l'association, la section amateur, avec son palmarès illustre, et nourrir des ambitions rapides de retour à l'élite".

Les repreneurs pourraient néanmoins "se manifester à nouveau si, à l'avenir les conditions le permettent sérieusement et réellement".

Recommande: