Le Sud-Africain Van Niekerk sacré sur le 400 m — Mondiaux

10 Août, 2017, 01:42 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Wayde Van Niekerk devant le tableau qui indique son record

Elle n'est autre que la coach de Wayde van Niekerk, le champion olympique et recordman du monde du 400m.

Au début juillet 2017, à la veille de la rencontre de Lausanne où il effectuait sa grande rentrée sur le tour de piste, le métis Van Niekerk avait admis qu'il courait aussi pour sa mère parce qu'elle n'avait pas eu la possibilité d'exprimer son propre potentiel à son époque.

Son nom est Anna Sofia Botha, mais tout le monde, en Afrique du Sud, l'appelle Tannie Ans. Il avait amélioré en 1973 le record du monde du 800 m (1:43,7) à Milan. Son âge? 75 ans! Et pour cause, s'il arrive de nouveau à s'imposer jeudi, il égalera le grand Michael Johnson, seul athlète à avoir réalisé un doublé lors des Mondiaux 1995 et des Jeux d'Atlanta en 1996.

En fait, si Makwala a voulu se préserver pour son duel au sommet annoncé contre le Sud-Africain Wayde Van Niekerk en finale tour de piste, il devait présenter un certificat médical.

Une récente étude scientifique, commandée par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), a démontré que les sportives produisant de la testostérone en excès, comme Semenya, étaient avantagées par rapport à leurs rivales.

Dans le sillage de Van Niekerk, c'est à toute vitesse que les sprinteurs sud-africains ont intégré l'élite. Au Kenya, Sokwakhane Zazini, 16 ans, a lui survolé le 400 m haies avec près de trois secondes d'avance sur le deuxième.

Recommande: