3 questions pour comprendre le scandale — Oeufs contaminés

10 Août, 2017, 01:39 | Auteur: Aubrey Nash
  • 3 questions pour comprendre le scandale — Oeufs contaminés

Des contrôles ont confirmé la présence de Fipronil en faibles doses dans certains œufs, en Belgique.

La France fait désormais partie des sept pays européens concernés par la crise des œufs contaminés au fipronil.

Pendant ce temps, aux Pays-Bas la situation devient préoccupante pour les éleveurs. Un à plusieurs millions de poules pondeuses pourraient être abattues si les éleveurs estiment qu'il n'est plus rentable de les maintenir en vie, faute de débouchés pour les oeufs, a prévenu l'organisation agricole néerlandaise LTO le 6 août. En Suisse, les deux chaînes de supermarché les plus importantes du pays, Migros et Coop, ont elles aussi retiré tous les œufs d'importation de leurs rayons.

Cette contamination a entraîné la destruction de millions d'oeufs à travers l'Europe, et l'abattage en masse de volailles contaminées. Il s'agit d'un insecticide utilisé pour éradiquer les poux et autres parasites des volailles. Dans le collimateur des enquêteurs, la société néerlandaise spécialisée dans la désinfection d'élevages ChickFriend, et son fournisseur belge Poultry-Vision, selon les médias.

2 - Le fipronil est-il toxique? D'ailleurs, il est interdit de l'utiliser chez les animaux destinés à la consommation humaine.

Les autorités compétentes se veulent néanmoins rassurantes. Les livraisons ont eu lieu entre le 11 et 26 juillet. "Une personne de 70 kg peut manger une quinzaine d'œufs avant même d'éprouver, à cause du fipronil, de potentiels problèmes de santé", a renchéri Denis Ducarme, ministre belge de l'Agriculture.

Néanmoins, des enquêtes en étroite collaboration avec les autorités sanitaires belges sur le dossier ont déjà été lancées, a précisé la même source au ministère, ajoutant que "le risque lié à la consommation éventuelle de ces produits semble limité".

Quels sont les pays concernés? . Il a été immédiatement demandé aux professionnels de l'amont (producteurs d'œufs) de "vérifier leurs approvisionnements".

Mais selon le toxicologue André Cicolella, les effets de l'ingestion de fipronil peuvent survenir des années après: "C'est une substance qui est classée comme perturbateur endocrinien et qui un cancérogène possible chez l'homme".

À ce jour, seul un éleveur du département du Pas-de-Calais a signalé aux autorités avoir été informé le 28 juillet par un de ses partenaires belges que le produit incriminé "avait potentiellement été utilisé dans son élevage ". Difficile à dire. Une chose est sûre: le scandale des œufs contaminés a éclaté, et celui du poulet au fipronil pourrait lui succéder.

Le ministère de l'agriculture l'a annoncé ce lundi 7 août, treize lots d'œufs en provenance des Pays Bas seraient contaminés par l'insecticide fipronil. Au total, 13 lots ont été livrés en juillet dernier à cinq établissements dans la Vienne, le Maine-et-Loire, le Pas-de-Calais, le Nord et le Morbihan. Le ministère assure que des "investigations sont menées dans ces établissements", et que les produits incriminés ont été "bloqués" afin de procéder à des analyses mais concède ne pas savoir si les produits se sont retrouvés dans le commerce.

Recommande: