PSG : Les amis de Neymar ont aussi fait le spectacle

06 Août, 2017, 02:24 | Auteur: Ruben Ruiz

Alors que Neymar n'a pas été en mesure de faire ses débuts avec le PSG face à Amiens, ce sont les amis du Brésilien qui ont animé la corbeille du Parc des Princes. Le joueur devrait arriver ce vendredi matin à Paris et tenir sa première conférence de presse à 13h45 avant d'être présenter au public du Parc des Princes samedi à 15h45.

Mais il faudra attendre, pour lui comme pour les fans du Brésilien: la Ligue (LFP) a annoncé à l'AFP qu'elle n'avait pas reçu à temps -c'est-à-dire à minuit vendredi, date butoir- le certificat international de transfert (CIT), document obligatoire pour l'homologation de contrat. " de la part des supporters, comme s'il avait besoin de se faire adopter, malgré son statut de futur Ballon d'or".

Ce contretemps administratif, qui gâche un peu la fête jusque-là orchestrée sans fausse note par le PSG, résonne comme le dernier coup de bâton des instances du football espagnol, censées émettre le CIT.

Des propos qui devraient rassurer Nasser Al-Khelaïfi, mais qui auront de quoi agacer Javier Tebas, le président de la Ligue Espagnole, qui avait déjà menacé le PSG de saisir l'UEFA en cas de transaction. Le maillot extérieur, couleur jaune Brésil, était déjà omniprésent, et les supporters étaient toujours aussi nombreux à faire la queue aux portes de la boutique du club, pour s'offrir eux aussi le maillot floqué du N.10 de Neymar Jr.Les premiers arrivés, de même que les 300 à 350 journalistes du monde entier accrédités, ont d'abord assisté au " before " avec le " DJ set " de Martin Solveig, programmé par la direction parisienne.

Et avec 30 millions d'euros de salaire net annuel selon les estimations, Neymar devient le deuxième joueur le mieux rétribué au monde, derrière les 38 M EUR de Carlos Tevez en Chine. Signe de la forte demande, "les achats seront limités à un maillot par personne" samedi.

A environ 100 euros le prix moyen de la tunique, cela fait donc déjà un million d'euros dans les caisses du club parisien -à partager cependant avec l'équipementier américain Nike- dans son long chemin vers la rentabilité de son opération.

Recommande: