Poutine va renvoyer 755 diplomates américains — Russie

31 Juillet, 2017, 04:02 | Auteur: Lynn Cook
  • Poutine va renvoyer 755 diplomates américains — Russie

Les autorités russes ont ordonné vendredi aux Etats-Unis de rapatrier des centaines de diplomates et la saisie de deux résidences américaines dans la foulée de l'adoption par le Congrès d'un nouveau train de sanctions contre la Russie.

C'est le nombre de diplomates américains qui devront quitter la Russie, a annoncé dimanche soir Vladimir Poutine sur la chaîne publique russe Rossiya 24. "755 personnes devront arrêter leurs activités en Russie".

"Nous n'avons pas 755 diplomates américains en Russie", estimait l'ancien ambassadeur américain Michael McFaul sur Twitter, soulignant que le traitement des demandes de visas en Russie risquaient d'être fortement ralenties en cas de coupes dans le personnel. Pour Moscou, une telle réduction des effectifs revient à ramener le personnel des représentations diplomatiques américaines au même niveau que celui du personnel des représentations russes aux États-Unis.

La Russie est en mesure de prendre de nouvelles sanctions contre les Etats-Unis, a menacé Vladimir Poutine dans un entretien accordé à la chaîne de télévision Vesti TV, tout en se disant opposé à une telle issue. "Pour l'heure, je suis contre", a-t-il néanmoins déclaré. "Mais il semble que, même si la situation change, ce n'est pas pour bientôt (.) J'ai pensé qu'il fallait montrer que nous aussi, nous n'allions rien laisser sans riposte", a continué le président russe, qui dénonce une "mesure prise par la partie américaine sans aucun fondement".

La Russie répondra "de manière équivalente" à toute nouvelle sanction américaine, avait auparavant prévenu le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov.

Jeudi, le Sénat américain a approuvé à une majorité écrasante un projet de loi visant à renforcer les sanctions contre la Russie, deux jours après son approbation par la Chambre américaine des Représentants. Vendredi, la Maison Blanche a annoncé que le Républicain signerait ce texte, lui donnant ainsi force de loi.

Recommande: