" "Le Maire annonce une nationalisation " temporaire " — STX France

31 Juillet, 2017, 01:19 | Auteur: Aubrey Nash
  • Les chantiers STX à Saint Nazaire

"C'est un geste d'ouverture que fait le président de la République", explique Bruno Le Maire dans les colonnes de l'hebdomadaire dominical.

Le ministre de l'Economie et des Finances doit se rendre mardi 1er août à Rome pour relancer les négociations avec le ministre de l'Economie italien Pier Carlo Padoan et son homologue de l'Industrie Carlo Calenda, qui ont qualifié de "grave et incompréhensible" la nationalisation temporaire des chantiers navals de Saint-Nazaire. Les deux ministres ont réaffirmé jeudi dernier qu'ils recevront Bruno Le Maire. "Bâtissons un grand champion de l'industrie navale européenne", propose donc le locataire de Bercy.

"Jusque-là on partait sur une base de coopération dans le secteur industriel civil", rappelle Bruno Le Maire qui va voir avec les "amis italiens" de la France ce "que nous pouvons faire dans le secteur militaire, dans les navires de surface". Le gouvernement a décidé jeudi de nationaliser temporairement les chantiers navals de Saint-Nazaire après l'échec des discussions avec le constructeur italien Fincantieri. Elles sont toutes candidates à l'entrée au capital des chantiers navals STX France de Saint-Nazaire. Cette nationalisation se veut temporaire, assure le gouvernement, qui souhaite maintenir les négociations ouvertes avec Rome. "Nous ne sommes pas en 1981", a lancé le ministre de l'Économie en référence à la grande vague de nationalisations des années 1980. Jusqu'à présent, le groupe italien entend détenir plus de 50% des parts des chantiers navals de Saint-Nazaire, alors que l'État français espère un partage à 50-50.

Recommande: