"La Liga et Barcelone sont plus grands que Neymar" — Javier Tebas

31 Juillet, 2017, 02:23 | Auteur: Ruben Ruiz

Pour défendre ses intérêts, le championnat espagnol semble prêt à mettre des bâtons dans les roues du PSG.

L'Équipe indique que la ligue espagnole ne fait rien pour faire avancer le dossier.

Javier Tebas, le patron de la ligue espagnole de football, a fait part de son avis tranché sur le cas Neymar, courtisé par le Paris Saint-Germain.

Des sanctions comme en 2014?

"Personne ne peut croire cela, ça signifie que le Qatar injecte de l'argent et viole le fair play financier". "La Liga va déposer cette plainte car c'est une question liée à la compétition de La Liga, cela concerne aujourd'hui le Barça mais demain cela pourrait être le Real Madrid, ou l'Atlético Madrid", a déclaré Javier Tebas à la radio Cadena Ser. Dans un entretien au quotidien sportif Mundo Deportivo, Tebas assure aussi depuis Miami, où le Barça a remporté un clasico amical contre le Real Madrid 3-2, qu'il allait agir de manière "immédiate". En 2014, l'UEFA avait imposé au PSG une sanction de 60 millions d'euros et des restrictions en termes d'inscription de nouveaux joueurs même si cette deuxième sanction avait été levée un an plus tard. Une intervention motivée à l'époque par la valeur du contrat de sponsoring entre le club et le bureau qatari de promotion du tourisme. En s'attaquant à une clause libératoire chiffrée à 222 millions d'euros pour Neymar, hors impôts et primes diverses, sans compter l'explosion de la masse salariale que promet une telle transaction, le PSG va devoir procéder à un montage financier complexe qui ne manquera pas de piquer à nouveau la curiosité de l'ICFC.

Recommande: