Affaire Fiona. Cécile Bourgeon tente de mettre fin à ses jours en prison

31 Juillet, 2017, 00:58 | Auteur: Lynn Cook
  • Le procès en appel de Cécile Bourgeon initialement prévu en juin se tiendra du 9 au 20 octobre

En avril, la Cour de cassation a confirmé le maintien en détention de Cécile Bourgeon, qui demandait à comparaître libre lors de son procès en appel, envisagé pour l'automne, devant la cour d'assises du Puy-en-Velay (Haute-Loire).

Deux mois et demi avant son procès en appel dans l'affaire du meurtre de la petite Fiona, Cécile Bourgeon, la mère de l'enfant, a fait une tentative de suicide ce samedi 29 juillet dans la soirée. Elle y est incarcérée pour plusieurs délits liés à la mort de sa fille de 5 ans, Fiona, en mai 2013. Prise en charge par les pompiers, elle a été transportée dans un hôpital lyonnais où son état est pour l'heure jugé stable.

Selon Le Progrès, Cécile Bourgeon a tenté de mettre fin à ses jours dans la nuit de samedi à dimanche.

La cour l'avait néanmoins condamnée à cinq ans de prison pour quatre délits, notamment "non-assistance à personne en danger" et "dénonciation de crime imaginaire" pour avoir monté de toutes pièces le scénario de la disparition de Fiona dans un parc de Clermont-Ferrand, en mai 2013.

Malgré des recherches intensives, la dépouille n'a jamais pu être retrouvée. Cécile Bourgeon avait été acquittée par la cour d'assises du Puy-de-Dôme du chef de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, le 26 novembre 2016. Son ancien compagnon Berkane Makhlouf avait quant à lui été condamné à 20 ans de réclusion.

Recommande: