Un missile tiré du Yémen intercepté près de La Mecque — Arabie saoudite

29 Juillet, 2017, 01:07 | Auteur: Lynn Cook
  • La Mecque

Un missile balistique tiré depuis le Yémen a été intercepté à une soixantaine de kilomètres de La Mecque, a annoncé la coalition militaire arabe. Cet incident a soulevé les inquiétudes quand au bon déroulement du Hadj qui doit avoir lieu dans un mois et qui devrait être effectué par quelque deux millions de personnes.

En octobre 2016, la coalition dirigée par l'Arabie saoudite avait déjà annoncé l'interception par l'armée d'un missile lancé du Yémen en direction de La Mecque. Ils chercheraient, d'après elle, à perturber le pèlerinage annuel qui se tiendra à la fin du mois d'août.

L'armée de l'air saoudienne a intercepté jeudi un missile balistique lancé par des miliciens houthistes en direction de la ville sainte musulmane de La Mecque, a rapporté l'agence de presse saoudienne.

La guerre au Yémen oppose les rebelles chiites houthistes, alliés aux partisans de l'ancien président Ali Abdallah Saleh, aux forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi, reconnu par la communauté internationale.

Depuis mars 2015, les combats ont fait plus de 8 000 morts, majoritairement des civils, et plus de 44 500 blessés. Près de deux millions d'enfants souffrent d'une "malnutrition aiguë" qu'une "combinaison vicieuse" de guerre, de pauvreté et de choléra a placé "au bord de la famine", a averti mercredi l'ONU.

La coalition arabe n'a cessé d'accuser les rebelles chiites Houthis de recevoir des armes, ce qu'ils démentent, tout comme Téhéran, en affirmant disposer d'un programme de développement de missiles balistiques dont ils multiplient les tirs sur le sud de l'Arabie saoudite.

Recommande: