Il faut que vous écoutiez ses nouveaux morceaux — Mick Jagger

29 Juillet, 2017, 00:33 | Auteur: Sue Barrett
  • Il faut que vous écoutiez ses nouveaux morceaux — Mick Jagger

À l'écoute de ces deux titres, il ne fait pas l'ombre d'un doute que Mick Jagger est particulièrement énervé par ce qu'il dénonce.

Mick Jagger, le célèbre chanteur des Rolling Stones, a toujours de l'énergie à revendre... et des idées à faire passer, même à 74 ans.

Le chanteur des Rolling Stones a mis en musique ses inquiétudes vis-à-vis de la situation politique du Royaume-Uni.

"Je suis allé chercher l'Angleterre mais je ne l'ai pas trouvée/Je crois que je suis en train de perdre mon imagination/J'en ai assez de parler d'immigration/Tu ne peux pas entrer et tu ne peux pas sortir", chante-t-il sur une basse et une guitare rock qui entrent et sortent sans cesse dans une boucle entêtante, habillée par la batterie et un harmonica.

À propos de la première chanson, England Lost, Jagger explique: "C'est à propos de l'inconnaissabilité d'où l'on se trouve et du sentiment ambiant d'insécurité". Le clip tourné en noir et blanc, voit l'acteur britannique Luke Evans poursuivi par de vieux démons. Une petite fille lui demande " Où pensais-tu pouvoir aller?

Le second morceau, "Get a Grip", décrit un monde "à l'envers" peuplé de "lunatiques et de clowns", où "les informations sont toutes fausses". Mick Jagger crée l'événement ce vendredi 28 juillet, en dévoilant deux chansons inédites et en solo, accompagnées de leurs clips. Dans la foulée, le guitariste Keith Richards a révélé qu'un nouvel opus était effectivement en préparation, tout en laissant entendre qu'il pourrait s'agir d'une suite de Blue & Lonesome, une compil' de reprises publiée en décembre 2016 et qui a rencontré un succès dépassant les attentes. La plus célèbre est évidemment Street Fighting Man, mais plus récemment, sur A Bigger Bang, pénultième album du légendaire combo, on retrouvait Sweet NeoCon, virulente charge contre l'administration de Georges W. Bush.

Recommande: