Dix morts dans une attaque lancée par Boko Haram — Nigeria

28 Juillet, 2017, 01:37 | Auteur: Lynn Cook
  • Patrouille éclaireurs forces navales nigérianes dans delta Niger

"Des hommes soupçonnés d'être des terroristes de Boko Haram ont tendu une embuscade contre les gardes et une équipe de la Nigerian National Petroleum Company (NNPC) revenant d'une mission d'exploration" mardi après-midi dans la région de Magumeri, dans l'Etat de Borno, avait déclaré au plus préalable le porte-parole de l'armée, Sani Usman, dans un communiqué.

Au Nigéria, une dizaine de géologues de l'université de Maiduguri intervenant dans la phase exploratoire du bassin du lac Tchad, lancée par la société publique du pétrole, ont été kidnappés.

Le groupe terroriste Boko Haram a tué quatre personnes lors d'une autre attaque sur un village près de Maiduguri, dans le nord-est du Nigeria, a annoncé jeudi Bello Dabatta, responsable de l'Agence de gestion des urgences de l'Etat de Borno.

"10 membres du département de géologie de l'Université de Maiduguri ont été enlevés par des membres de Boko Haram (...) Il s'agit de membres du personnel académique, de chauffeurs et d'ouvriers.", a déclaré à Reuters, M. Ughamadu.

Originairement et depuis 1956, la production de pétrole était concentrée dans le Sud du Nigeria dans le delta du Niger depuis sa découverte en quantités commerciales.

Cette nouvelle attaque du groupe islamiste intervient cinq jours après un ultimatum du chef d'état-major de l'armée qui a donné 40 jours à ses éléments pour capturer le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, "mort ou vif". Des milliers de femmes et de filles ont été enlevées pour être mariées de force ou servir de bombes humaines tandis que les hommes et les garçons ont été forcés à se battre contre l'armée.

Recommande: