Des taux maintenus, la réduction du bilan attendue à la rentrée — Fed

28 Juillet, 2017, 00:24 | Auteur: Aubrey Nash
  • Wall Street a terminé à des records mercredi profitant de bons résultats d’entreprises et du statu quo sur la politique monétaire

Le taux interbancaire au jour le jour reste ainsi dans la fourchette de 1 % à 1,25 %, poursuit le communiqué.

La Réserve fédérale américaine a, comme attendu, laissé inchangé son taux directeur.

Les investisseurs jugent que la Fed pourrait encore donner un coup de pouce de 0,25% d'ici la fin de l'année, mais à condition que l'inflation se rapproche à nouveau de 2% - l'objectif de Réserve fédérale - et que la consommation, l'investissement et l'emploi tiennent bon. Cependant, elle a précisé qu'elle normaliserait son bilan, gonflé par des années de rachats d'actifs obligataires, " relativement vite ", signalant par là sa confiance en l'économie du pays. Dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion de son comité de politique monétaire étalée sur des jours, la Fed a noté que l'économie connaissait une croissance modérée et que l'amélioration du marché du travail avait été solide. C'est à ce prix qu'il laisse les banques américaines se prêter des liquidités à très court terme.

Après avoir ramené ses taux à un niveau proche de zéro en décembre 2008 - en pleine crise financière - la Fed a ensuite injecté plus de 3000 milliards de dollars dans l'économie dans le cadre de programmes d'assouplissement quantitatif successifs.

Le comité de politique monétaire s'attend à mettre en oeuvre assez vite un programme de normalisation de son bilan. Les décisions de ce mercredi ont été prises à l'unanimité. L'urgence de la lutte contre la déflation étant passée, la Fed souhaite ne plus entretenir cet excès d'actifs et se prépare à réduire graduellement la taille de son bilan en vue de renouer avec une politique plus neutre.

L'ensemble des personnes interrogées par Reuters ajoutent que les taux ne devraient pas bouger en septembre.

Recommande: