Une enfant vit avec depuis 9 ans sans médicament — VIH

26 Juillet, 2017, 01:15 | Auteur: Jonathan Ford
  • Conférence sur le sida à Paris Quand arrivera-t-on enfin à en finir avec le virus

Quels résultats ont été obtenus par ce traitement précoce?

Un traitement délibérément stoppé dans le cadre d'une étude clinique.

Mississippi Baby " et la rémission d'un enfant français, c'est seulement le troisième cas du genre jamais observé. "Mais le fait que cette rémission se soit étendue sur une si longue période laisse penser qu'elle peut être durable ", explique le docteur Avy Violari, de l'université de Witwatersrand à Johannesburg qui a également participé à l'étude.

Il ne s'agit pas d'une guérison, car le VIH est toujours présent dans son organisme. Normalement, il faut suivre un traitement quotidien à vie pour parvenir à ces effets. A partir de l'âge de deux mois, la fillette sud-africaine a été...

Née séropositive, une fillette vit depuis 9 ans en bonne santé sans médicament.

"Les Américains représentent un financement essentiel dans ce domaine et nous avons besoin qu'ils restent engagés", a déclaré la chercheuse Linda-Gail Bekker, présidente de la Société internationale du sida (IAS), qui coorganise la conférence avec l'agence française ANRS.

Éradiquer complètement le virus du corps d'un malade est aujourd'hui impossible, d'où l'intérêt pour les chercheurs de travailler sur les pistes de rémission sans traitement à vie.

"Nous essayons de comprendre pourquoi certains patients arrivent à contrôler l'infection au VIH et comment faire pour que tout le monde y parvienne", explique Asier Saez-Cirion, biologiste à l'Institut Pasteur de Paris. Nous voulons trouver les facteurs, notamment génétiques, qui favorisent ce contrôle, afin d'induire ce type de mécanisme pour guérir le sida ou élaborer un vaccin. L'an dernier, ils ont consacré 4,9 milliards de dollars (4,2 milliards d'euros) à des programmes de lutte contre le sida, très loin devant le Royaume-Uni (645,6 millions) et la France (242,4).

Parmi les coupes envisagées, une baisse de 17% de la contribution américaine au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

Recommande: