1 Français sur 7 ne sait pas nager — Noyade

20 Juillet, 2017, 00:48 | Auteur: Jonathan Ford
  • Nage mer

En 2016, 83,7% des 15-75 ans habitant en France métropolitaine déclaraient savoir nager.

Le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire en date rapporte notamment qu'un Français sur sept ne sait pas nager, et une proportion de "bons nageurs" encore relativement faible.

Mais, beaucoup parmi les plus de 65 ans déclarent encore ne pas savoir nager: 35,3% en 2016.

D'après l'étude, l'apprentissage de la nage à l'école a été bénéfique.

Cette incapacité concerne surtout les 55-75 ans.

Et si le baromètre santé ne s'intéresse qu'aux 15 ans et plus, une enquête complémentaire, réalisée auprès d'élèves de CM2, indiquait que 15 % d'entre eux ne savaient pas nager en 2012. Une lacune qui touche plus les femmes, à en croire l'étude: 78% en 2016 contre 89% des hommes.

L'apprentissage de la natation dès le plus jeune âge.

Mais, d'après l'étude, " les facteurs associés à la capacité à nager sont avant tout socio-économiques: un diplôme supérieur au baccalauréat, être professionnellement actif, être issu d'une catégorie socioprofessionnelle élevée ou moyenne et avoir un revenu élevé ". Il y a davantage de nageurs en Auvergne-Rhône Alpes, dans le Grand Est, en Ile de France, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, Pays de Loire, Provence-Alpes Côte d'Azur et Corse.

Au niveau du diplôme, les différences sont criantes: un quart des Français ayant un diplôme au bac ou sans diplôme avouent ne pas savoir nager contre 6,4% des Français ayant suivi des études supérieures.

Autre facteur relevé dans l'étude: la corpulence.

Le BEH souligne qu'il s'agit d'une tranche d'âge particulièrement concernée par les noyades et rappelle que l'apprentissage de la nage "peut se faire à tout âge".

La plupart des accidents mortels se déroulent en lac ou rivière (180 morts à l'été 2015), en mer (167 morts) et dans une moindre mesure dans des piscines individuelles (59 morts). La plupart d'entre elles se produit dans un contexte de baignade, faisant de la capacité à nager un élément clé de la prévention des noyades.

Recommande: