L'Hyperloop One réussit son premier test grandeur nature

14 Juillet, 2017, 01:09 | Auteur: Aubrey Nash
  • L'Hyperloop One réussit son premier test grandeur nature

Cette start-up américaine a réalisé avec succès, mercredi 12 juillet, le premier test complet de son système de train à très grande vitesse. La prochaine étape? Propulser l'engin-test à 400 km/h, affirme Hyperloop One.

Il s'agissait là du premier test grandeur nature pour l'Hyperloop, qui jusqu'à présent ne nous avait révélé que des photos de son tube-test. Shervin Pishevar, co-fondateur et patron d'Hyperloop One, n'a pas joué avec les euphémismes.

La technologie de l'Hyperloop consiste en un tube sous vide dans lequel des véhicules sont propulsés à très grande vitesse.

Le test s'est déroulé en mai dans le désert près de Las Vegas (ouest des États-Unis). L'engin-test s'est élevé au-dessus des rails pendant un peu plus de cinq secondes grâce à un système de sustentation magnétique, détaille Hyperloop One dans un communiqué. On peut voir dans une vidéo la plateforme à lévitation magnétique accélérer en moins d'une seconde jusqu'à 110 km/h avant de ralentir.

La société en a profité pour présenter son prototype de capsule XP-1. L'objectif est de tester les équipements de la nouvelle piste de test de 500 mètres de long, baptisée DevLoop, que l'entreprise a construite dans le Nevada. Celle-ci sont longues de 8 mètres et sont constitué de gaine aérodynamique d'aluminium structural et de fibres de carbone. Ces capsules ont été conçues pour transporter à la fois des passagers humains et des marchandises.

Recommande: