Niger : neuf morts, quarante personnes kidnappées dans une attaque de Boko Haram

04 Juillet, 2017, 01:50 | Auteur: Lynn Cook
  • Niger : neuf morts, quarante personnes kidnappées dans une attaque de Boko Haram

"D'autres sont sur le point de se rendre; c'est un signe clair que la guerre contre Boko Haram est en train d'être gagnée", a-t-il souligné.

"Ils ont été arrêtés pendant des vérifications par le personnel de sécurité sur les personnes qui revenaient à la ville-frontière (nigériane) de Banki".

Le groupe a enlevé plus de 200 lycéennes à Chibok, communauté de l'Etat de Borno, en avril 2014. Ils ont traversé toutes les zones marécageuses du lac Tchad avant de s'en prendre au village.

La région de Diffa qui compte déjà quelques 600.000 habitants, a vu sa démographie augmenter avec l'arrivée de quelques 300.000 réfugiés fuyant les exactions de Boko Haram contre qui l'armée nigérienne mène de fréquents raids.

Jeudi, le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a affirmé que ces derniers jours 887 Nigérians avaient été "regroupés" dans six camions et renvoyés de force par le Cameroun "dans des conditions dangereusement non préparées pour les accueillir".

La présente attaque survient moins d'une semaine après un attentat-suicide perpétré près d'un camp de réfugiés à Kabaléwa, dans le sud-est du Niger et qui avait occasionné 4 morts y compris les 2 kamikazes.

"Nous avons immédiatement commencé une campagne pour les informer de la situation réelle.Ce n'est pas le moment de revenir, car lorsque vous rentrez, vous vous retrouvez dans un camp avec beaucoup moins de services".

Recommande: