Assemblée: Philippe Folliot candidat au perchoir

28 Juin, 2017, 01:31 | Auteur: Sandy Vega
  • Assemblée nationale: deux femmes candidates

En lice, aucun macroniste de la première génération mais d'anciens élus plus chevronnés dont trois députés venus de la gauche et un quatrième venu des rangs de l'UDI: Brigitte Bourguignon et Sophie Errante, deux ex-socialistes devenues "marcheuses", sont dans la course face à l'ex-écologiste François de Rugy rejoint ce mardi par le centriste et député du Tarn Philippe Folliot. Le groupe La République En Marche doit désigner dans la matinée son candidat à la présidence de l'Assemblée avant l'élection effective cet après-midi dans l'hémicycle.

À l'occasion de sa séance inaugurale ce mardi 27 juin, l'Assemblée nationale va élire son nouveau président à 15 heures. Le placement des groupes de gauche à droite ne sera décidé que jeudi. Le groupe se réunit mardi matin.

"Il n'y a pas eu de décision de dire +ce poste est réservé à une femme+", a assuré le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, qui évoquait il y a une semaine la quête d'une personnalité "avec une expérience politique" sans être "forcément un vieux routard", et tournée "vers l'international". Il promet une Assemblée nationale "plus démocratique, plus efficace et plus moderne", dans la foulée des réformes prévues par l'exécutif.

C'est une candidature surprise: Philippe FOLLIOT a annoncé ce matin qu'il briguait la présidence de l'Assemblée Nationale. Brigitte Bourguignon, 58 ans, élue du Pas-de-Calais depuis 2012 et ancienne adjointe au maire de Boulogne-sur-Mer Frédéric Cuvillier, verrait d'un bon oeil la victoire d'une femme, surtout dans "cette Assemblée féminisée".

Ce dernier sera le seul candidat de droite face à d'anciens soutiens de la précédente majorité législative. Le président Emmanuel Macron pourrait le précéder avec une intervention dès lundi devant l'Assemblée et le Sénat réunis en Congrès dans le décor du château de Versailles.

Recommande: