Le triomphe et la revanche pour Team New-Zealand — Coupe de l'America

27 Juin, 2017, 07:25 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Voile- Coupe de l'America- Franck Cammas n'exclut pas un renversement de situation mais croit davantage à une victoire néo-zélandaise

Emirates Team New Zealand a remporté la 35e Coupe de l'America lundi aux Bermudes.

Dimanche, le jeune Burling, champion olympique en 2016 en catégorie 49ers, avait offert un nouveau récital, ajoutant deux victoires pour le team néo-zélandais. Emirates Team New Zealand et son barreur prodige Peter Burling ont survolé la finale, remportée 7 à 1 contre Oracle Team USA, double tenant du titre.

Samedi, sur les deux régates de la journée, Oracle Team USA s'est d'abord incliné après avoir reçu deux pénalités, l'une pour un départ anticipé et l'autre pour avoir gêné Emirates Team New Zealand. L'affront de 2013 à San Francisco, où les Néo-Zélandais avaient mené 8-1 avant de s'incliner 9-8 face aux Américains, est donc lavé.

"On savait très bien ce qu'il fallait qu'on fasse pour répondre à leur stratégie de départ, c'est grâce à tout l'équipage qu'on ne leur a laissé aucune chance", a-t-il poursuivi.

Comme le veut la tradition, la Nouvelle-Zélande, ou plus précisément le Royal New Zealand Yacht Squadron, définira les règles et la date de la prochaine Coupe de l'America. Le skipper australien de Team Oracle USA, Jimmy Spithill, pourtant vainqueur de l'épreuve en 2010 et 2013, a enchaîné les contre-performances. "Ce que m'ont dit les gars en revenant à terre, c'est +Ce n'est pas fini, ils n'ont pas encore le trophée en mains+", a-t-il insisté.

Le bateau néo-zélandais, battu il y a quatre ans par Oracle au terme d'un incroyable retournement de situation, peut offrir à son pays le plus ancien trophée sportif (1851) pour la troisième fois après 1995 et 2000.

Recommande: