François Bayrou quitte le gouvernement — France

26 Juin, 2017, 01:54 | Auteur: Sandy Vega
  • François Bayrou annonce son départ du gouvernement

M. Bayrou a également assuré avoir discuté de sa démission dès le début de l'enquête sur le Modem, qui a été ouverte le 9 juin. C'est le sens de la présence de la nomination de Geneviève Darrieussecq, député-maire MoDem de Mont-de-Marsan, non loin de Pau, le fief de François Bayrou.

Le patron du MoDem a surtout confié qu'il était "allé voir le président de la République pour lui proposer cette décision (ndlr: de quitter le gouvernement) il y a quinze jours, peut-être trois semaines, le jour-même de l'ouverture de l'enquête préliminaire". Il doit s'exprimer sur ce choix lors d'une conférence de presse à 17h00. "À cette déferlante, la démocratie ne résistera pas", annonce le président du MoDem. Interrogé sur les soupçons d'emplois fictifs au Modem et les informations du journal Le Monde comme quoi son parti avait utilisé les fonds européens comme "financement d'urgence" en 2009, le président du parti n'a pas démenti.

Cette rupture expose les rebelles à une exclusion si le secrétaire général de LR, Bernard Accoyer, finit par mettre à exécution une menace à peine voilée formulée lors d'un bureau politique du parti, en fin de journée. François Bayrou a rappelé que ce groupe, constitué de 41 députés, était "le deuxième groupe de la majorité et le troisième de l'Assemblée nationale". " Un vent de panique souffle sur la planète Macron, à l'image de ce cri du cœur poussé par un proche du président de la République".

Car François Bayrou refuse de parler de démission.

Pour rappel, l'eurodéputé, Sylvie Goulard a aussi démissionné de son poste de ministre des Armées, hier, mardi 20 juin.

Six nouveaux secrétaires d'Etat font par ailleurs leur entrée au gouvernement. S'agit-il du FN, l'eurodéputée Sophie Montel ayant dénoncé plusieurs de ses collègues, dont Marielle de Sarnez, auprès du Parlement européen? Femme d'expérience, elle a notamment été porte-parole de l'ambassade de France aux États-Unis durant la guerre en Irak en 2003.

La juriste et membre du Conseil constitutionnel Nicole Belloubet succède au poste de ministre de la Justice à François Bayrou.

Conformément aux souhaits exprimés par le candidat Macron pendant la campagne, certains ministres et secrétaires d'Etat n'ont pas de fonctions précises.

"M. Macron s'est servi de M. Bayrou pendant la campagne présidentielle et, maintenant qu'il a une majorité sans le MoDem, il le jette comme un vieux torchon", a raillé Marine Le Pen, présidente du parti d'extrême droite Front national (FN), battue par Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle.

Recommande: