François Bayrou annonce son départ du gouvernement

26 Juin, 2017, 02:53 | Auteur: Aubrey Nash
  • Une large majorité pour un départ de François Bayrou du gouvernement

Tout changer pour ne rien changer. Cinq nouveaux ministres ont fait leur entrée dans le gouvernement Philippe II. Dès mardi, Edouard Philippe avait glissé qu'il n'était "pas impossible " que la nouvelle équipe comprenne de nouveaux membres appartenant aux Républicains (LR).

François Bayrou comme Marielle de Sarnez sont susceptibles de devoir répondre à la justice dans le cadre de l'enquête ouverte pour 'abus de confiance et recel'. Elle n'est pas novice en politique puisqu'elle a été secrétaire d'Etat au Budget du gouvernement socialiste de Lionel Jospin entre 2000 et 2002. Le MoDem de François Bayrou "reste un des piliers" de la majorité a d'ailleurs expliqué le premier ministre Édouard Philippe sur TF1.

Ce changement de ministres post-législatives, qu'on annonçait "technique" avec quelques ajustements à la marge, est ainsi devenu large et très politique.

Après le départ des trois ministres issus du MoDem, se pose la question de la participation du parti centriste dans le prochain gouvernement.

En théorie, la loi ne prévoit pas de minimum de durée de mandats pour que l'indemnité s'applique, donc même après 36 jours en poste, un démissionnaire a droit à ses trois mois de compensation. Marc Fesneau, actuel secrétaire général du MoDem, n'est pas concerné directement semble t-il par l'affaire des assistants parlementaires européens du parti de François Bayrou. Il y a peu, il confiait au Parisien "qu'il était absolument serein" et qu'il réfléchissait quant à son avenir au gouvernement, de quoi laisser à Matignon l'impression qu'il avait envie de rester. "On ne peut que constater la gestion intelligente d'Emmanuel Macron alors que surgissent des événements". Sylvie Goulard ne fera donc pas partie du nouveau gouvernement.

Nicole Belloubet et Florence Parly sont toutes deux des anciennes du Parti socialiste.

Secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances: Benjamin Griveaux. Marielle de Sarnez, numéro deux du mouvement de François Bayrou a suivi le maire de Pau dans sa démission. Ainsi, Richard Ferrand, empêtré dans un scandale immobilier, a quitté le gouvernement lundi pour prendre la tête du groupe LREM à l'Assemblée nationale, malgré sa réélection dans le Finistère. Après que le Canard enchaîné a évoqué le cas de sa secrétaire particulière, le ministre de la Justice François Bayrou se dit "sûr de l'issue et des preuves qui seront immanquablement apportées" par l'enquête.

"L'élection d'Emmanuel Macron est une chance pour notre pays et une chance pour l'Europe et pour l'équilibre du monde", a-t-il conclu. Plus largement le président du MoDem a affirmé l'innocence de son parti et n'avoir aucun doute sur le fait qu'il est, lui, la cible de cette campagne de dénonciation dans le but de le décrédibiliser. "Un certain nombre de forces, de puissances qui détestent l'idée d'une loi sur la moralisation de la vie publique agissent".

Recommande: