SFR: l'ARCEP confirme la forte progression

24 Juin, 2017, 01:03 | Auteur: Aubrey Nash
  • SFR: l'ARCEP confirme la forte progression

L'autorité souligne que " la bande 2,1 GHz est la bande historiquement utilisée par les réseaux 3G des opérateurs mobiles français.

La dernière enquête de l'Arcep de juin 2017 sur la qualité de service mobile montre un très gros retard de Free Mobile comparé à ses concurrents Orange, SFR et Bouygues Telecom.

Le résultat d'une année de déploiement massif en 4G qui a vu l'opérateur passer de dernier à premier sur la couverture du territoire (59%), et faire jeu égal avec eux sur le taux de couverture de la population (88%). Cette réattribution des fréquences, qui a causé au départ quelques frictions avec les autres opérateurs, a toutefois fini par intéresser, Free Mobile, Orange et SFR, qui ont suivi le mouvement.

Le rapport de l'Arcep mentionne tout de même que dans l'absolu, la qualité de l'accès à Internet sur téléphone mobile va en s'améliorant, notamment en zone rurale. Il n'en reste pas moins que les débits moyens pour les téléchargements sont en moyenne 3,5 fois moins élevés dans les zones rurales, avec des débits moyens de 10 Mb/s - en progression de 67 % - contre 35 Mb/s en ville. Bouygues Telecom et SFR sont au coude à coude tandis que Free Mobile est bon dernier sur un grand nombre d'indicateurs. Ces derniers mois, ils ont tous énormément investi et ce sont SFR et Bouygues Telecom qui sont les mieux récompensés pour leurs efforts.

L'enquête a porté sur les services mobiles les plus répandus: navigation web, lecture de vidéo, transfert de données, SMS et appels vocaux.

Orange est le premier de la classe pour la septième fois. Tous deux ont mutualisé leurs réseaux pour déployer la 4G sur les zones moyennement denses, qui représentent un tiers de la population et deux tiers du territoire.

Sur les routes et autoroutes, les appels et les SMS sont émis et reçus dans de bonnes conditions, avec entre 87% et 90% de réussite pour les appels et 84 à 89% pour les SMS. Les zones rurales sont aussi concernées par la hausse de débit.

Le taux pour la navigation Web fait référence aux pages chargées en moins de 10 secondes, et la vidéo en ligne pour des vidéos de 2 minutes avec une qualité parfaite. Dans les zones rurales, qui représentent plus de 50% du territoire national, l'opérateur s'impose en devenant également numéro 1 pour les débits et les usages internet mobile. En juillet 2015, Orange et SFR avaient également pu entamer la mutation d'une partie de leurs réseaux en recyclant les bandes 2G pour la 4G. L'Arcep a récemment annoncé qu'elle avait accepté la demande que lui ont fait les deux fournisseurs de services mobiles de modifier leur autorisation d'utilisation des fréquences en bande 2,1 Ghz, historiquement utilisée par les réseaux 3G.

Recommande: