Les villes marocaines sont les plus chères au Maghreb

24 Juin, 2017, 01:17 | Auteur: Aubrey Nash
  • Les villes marocaines sont les plus chères au Maghreb

Nul doute que les frais de mission ont un surcoût sur certaines destinations.

La 23ème enquête annuelle de Mercer sur le coût de la vie, publiée ce mercredi 21 juin 2017, révèle que la capitale gabonaise fait partie des villes africaines qui arrivent en tête de liste, des destinations les plus chères en termes d'affectation à l'étranger.

Hong Kong redescend à la deuxième place.

A contrario, les villes les moins chères du monde pour les expatriés sont, en revanche, Tunis (209ème), Bichkek (208ème) et Skopje (206ème). Elle est suivie par Tokyo, Zurich et Singapour.

Recul des villes européennes à cause du Brexit? Les fluctuations de devises sont évaluées par rapport au dollar américain.

Entre-temps, Londres (30ème), Aberdeen (146ème) et Birmingham (147ème) ont chuté respectivement de treize, soixante-et-une et cinquante-et-une places du fait de l'affaiblissement de la livre par rapport au dollar américain suite au vote Brexit. Sur quoi se base ce classement? New York est utilisée comme ville de référence, et toutes les autres villes lui sont comparées. Vienne (78ème) et Rome (80ème) ont perdu respectivement 24 et 22 places.

D'après l'enquête de Mercer, le top 10 des villes les plus chères d'Afrique pour les expatriés s'établi ainsi que suit: Luanda (1 africain et mondial), Victoria, dans les Seychelles (14e mondial et 2e africain), Ndjamena (16è mondial et 3e africain), Kinshasa (16è mondial, 4ème africaine), Lagos (29è, 5è africaine), Brazzaville (31è mondial et 6è africaine), Libreville (33è mondial et 7è africain), Abidjan (42è mondiale et 7ème africaine), Djibouti (49ème mondiale et 8ème africaine), Accra (54ème mondiale et 9ème africaine) et Yaoundé (70 ème mondiale et 10ème africaine). Cette dernière pointe d'ailleurs à la 209e place ce qui fait d'elle, par conséquent, la ville avec le coût de la viele plus bas des villes étudiées. Djeddah (117ème), Muscat (92ème) et Doha (81ème) figurent parmi les villes les moins onéreuses de la région.

Recommande: