JO-2024: Paris se met en Seine à l'occasion des journées olympiques

24 Juin, 2017, 01:14 | Auteur: Ruben Ruiz

Stade 2, Tout Le Sport, les journaux télévisés de France 2 et France 3 (et en particulier de France 3 Paris Ile-de-France), ainsi que le site, l'application et les comptes (Instagram, Snapchat, Twitter et Facebook) de francetvsport seront également aux couleurs de ces Journées Olympiques et relaieront, dès vendredi 23 juin, en direct tous les grands moments de ces festivités. Puis celui-ci publiera officiellement les noms des villes dont les candidatures sont soumises au vote, ce qui ne devrait être qu'une formalité.

Pour promouvoir les JO-2012, finalement attribués à Londres, les Champs-Elysées s'étaient transformés en piste d'athlétisme géante en 2005. Après la "plus belle avenue du monde", c'est la Seine qui est mise en avant, avec différents sites disposés tout du long, sur une superficie de 250.000 m². "On a décidé de privilégier le caractère populaire, la qualité et l'exceptionnel", a déclaré la maire de Paris Anne Hidalgo.

Sur dix grandes zones allant du Pont Sully au quai d'Orsay, en passant par la Place de l'Étoile transformée en vélodrome, Paris 2024 veut concrétiser l'idée phare de son concept: transformer la capitale en un véritable parc olympique.

Les pelouses de l'esplanade des Invalides, qui accueillera les épreuves de tir à l'arc en 2024 en cas de succès parisien, accueillent des terrains de volley-ball, de football et de badminton.

Un plongeoir à deux étages pour des démonstrations réservées à des professionnels: une plateforme à 12 m au-dessus de la Seine, et une à 17 m, alors que le plongeon à 10 m est une discipline parmi les plus spectaculaires du programme olympique.

Le cortège a finalement rejoint le pont Alexandre III à la mi-journée, pour l'inauguration de la fameuse piste d'athlétisme.

Tony Estanguet en canoë sur la Seine, le perchiste Renaud Lavillenie sur un tremplin au port de Solferino, mais aussi (entre autres) Teddy Riner, Sarah Ouhramoune, Nicolas Batum, l'équipe de France de plongeon.

Recommande: