IPO de 63,94 mlns d'actions au prix de $27-$31/pièce — Sfr group

24 Juin, 2017, 01:21 | Auteur: Aubrey Nash
  • Altice USA IPO de 63,94 mlns d'actions au prix de-/pièce

Altice USA pourrait mettre la main sur Verizon Communications FiOS, les activités câble de l'opérateur télécoms Verizon, et avaler les câblo-opérateurs Cox Communications et Mediacom, avaient confié à l'AFP en avril des sources bancaires.

Altice a fait savoir mercredi, dans un document boursier, que l'introduction en Bourse de sa filiale américaine Altice USA porterait sur 63,94 millions d'actions ordinaires de catégorie A, et non plus 46,55 millions, placées à un prix variant entre 27 et 31 dollars pièce, ce qui en ferait l'une des plus grosses IPO de l'année. Le premier ordre d'achat sur le titre a été passé vers 14H18 GMT sur le New York Stock Exchange (NYSE) au prix de 31,60 dollars, soit 5,33% de plus que le prix d'introduction de 30 dollars arrêté la veille.

Au micro de BFM Business, le président d'Altice, Dexter Goei, s'est dit très fier de cette opération.

Après la finalisation de l'opération, Altice détiendra 70,3% du capital de sa filiale nord-américaine, ainsi que 98,3% des droits de vote associés.

Environ 7% du capital d'Altice USA ont été placés en Bourse. Altice USA, présent dans une vingtaine d'Etats américains, dont celui de New York sous la marque commerciale Optimum, est le quatrième câblo-opérateur américain avec un total de 4,9 millions de clients.

Cette stratégie a été celle de John Malone, "le roi du câble américain ", qui a bâti à partir des années 1970 son empire Liberty Global à coup d'acquisitions financées par un gros endettement au moyen de montages complexes.

A voir les images d'un Patrick Drahi tout fou sonnant la cloche à Wall Street, comme le veut la tradition, c'est un rêve de gosse qui se réalise pour le milliardaire. À chaque fois, Patrick Drahi s'endette auprès d'investisseurs en quête de placements avec de hauts rendements, pour financer son développement. Elle est endettée à hauteur de 21 milliards de dollars (18,8 milliards d'euros). Il s'attelle ensuite à une réduction drastique des coûts pour améliorer la rentabilité des actifs rachetés, générer des liquidités et rembourser. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Recommande: