La ministre des Armées renonce à son poste

23 Juin, 2017, 03:54 | Auteur: Sandy Vega
  • MoDem : Sylvie Goulard ne souhaite plus faire partie du gouvernement

Deux options qui satisferaient les militaires. Edouard Philippe avait annoncé que le nouveau gouvernement serait connu d'ici mercredi à 18 heures, mais cela pourrait intervenir jeudi, si le conseil des ministres était exceptionnellement décalé d'une journée et avait lieu pendant la matinée.

La centriste Sylvie Goulard est, non seulement, une européenne convaincue mais également une député au Parlement européen qui a pris sa mission à cœur pendant les sept années de son mandat.

Sylvie Goulard explique sa décision en raison des soupçons d'emplois fictifs pesant sur le MoDem au parlement européen. Visée, comme ses collègues François Bayrou et Marielle de Sarnez, par une enquête préliminaire concernant la légalité d'emplois d'assistants parlementaires MoDem, Sylvie Goulard fait part, dans un communiqué, de son souhait " d'être en mesure de démontrer librement " (s) a bonne foi ".

Comme l'a expliqué Edouard Philippe sur BFMTV et RMC, Emmanuel Macron lui a demandé "un gouvernement équilibré". Il n'a pas souhaité faire davantage de commentaires sur cette démission ni sur le sort des autres ministres MoDem, notamment le sien.

De source proche de la ministre, on affirmait mardi qu'elle avait "volontairement demandé à ne pas être reconduite", s'appliquant "des critères d'exigence qui peuvent surprendre en France mais qui sont standard dans d'autres pays européens".

L'Elysée avait annoncé lundi un "remaniement technique" du gouvernement après les élections législatives de dimanche qui ont apporté une majorité écrasante au parti présidentiel d'Emmanuel Macron. La seconde équipe sera-t-elle élargie à de nouveaux postes?

Il n'est "pas impossible" qu'il comprenne de nouveaux membres venus des rangs des Républicains (LR), a-t-il déclaré, interrogé peu avant l'annonce de la démission de Sylvie Goulard. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: