Sarnez quitte le gouvernement, présidera le groupe MoDem à l'Assemblée

22 Juin, 2017, 06:30 | Auteur: Sandy Vega
  • Démissions

S'il devait s'agir d'un simple remaniement "technique", l'ampleur est finalement plus importante que prévue. Eurodéputée et membre du MoDem, la ministre des Affaires européennes a également annoncé son départ du gouvernement dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs des assistants du MoDem à l'instar de sa collègue Sylvie Goulard.

Quant à l'annonce de la composition du nouveau gouvernement par le secrétaire général de la présidence, Alexis Kohler, elle pourrait déroger à la tradition et se dérouler ailleurs que sur le perron présidentiel, car un orchestre de jeunes Colombiens doit se produire dans la cour d'honneur de l'Elysée à l'occasion de la Fête de la musique.

Selon un sondage Harris interactive pour RMC et Atlantico, une majorité de 57% de Français ne souhaitait pas que le ministre de la Justice reste au gouvernement.

"C'est une décision pour servir", a souligné François Bayrou en estimant qu'il aiderait davantage le chef de l'Etat "avec la liberté de parole" retrouvée en dehors du gouvernement que "bâillonné".

François Bayrou comme Marielle de Sarnez sont susceptibles de devoir répondre à la justice dans le cadre de l'enquête ouverte pour "abus de confiance et recel". Elle a expliqué vouloir être en mesure, le cas échéant, de "démontrer librement (sa) bonne foi" dans une affaire d'emplois fictifs présumés du parti centriste aux frais du parlement européen.

Lundi, M. Macron a demandé à Richard Ferrand, qui fait l'objet d'une enquête préliminaire pour une transaction immobilière impliquant son épouse, de quitter le gouvernement pour prendre la tête du groupe REM au Palais-Bourbon.

L'annonce intervient au moment où trois autres ministres ont démissionné en trois jours, dont trois issus du parti centriste MoDem allié du président Emmanuel Macron, poussés au départ par un vent de moralisation, des développements survenant en pleine recomposition du gouvernement.

Le deuxième gouvernement composé par ce dernier, lui-même issu de LR, devrait 'être équilibré' et se composer de femmes et d'hommes, 'de gens qui viennent de la droite, de la gauche, du centre, des gens dont la légitimité ne résulte pas d'un engagement partisan', selon les souhaits du Premier ministre. Les lieux seront en effet occupés dès le milieu de l'après-midi par un orchestre de jeunes Colombiens.

Recommande: