Gecina: accords pour un rapprochement avec Eurosic

22 Juin, 2017, 06:28 | Auteur: Aubrey Nash
  • Avec Eurosic Gecina devient la première foncière européenne de bureaux

Parmi les sociétés françaises du secteur, Gecina restera toutefois distancé par les deux poids lourds des centres commerciaux, Unibail-Rodamco et Klépierre, implantés dans plusieurs pays européens et totalisant un patrimoine immobilier de 40,5 milliards et 22,8 milliards d'euros respectivement fin 2016. Ces transferts se feront en deux fois.

L'accord de rachat, noué avec les principaux actionnaires d'Eurosic, porte sur 94% du capital au prix de 51 euros par action, soit 24,5% de plus que le dernier cours de clôture du titre Eurosic. Conformément au droit boursier, une OPA sur le solde du capital sera lancée dans les mêmes conditions.

A 09H36 (07H36 GMT), l'action d'Eurosic prenait 23,64% à 50,63 euros, s'alignant quasiment sur le prix de 51 euros proposé par l'acheteur, tandis que le titre Gecina était quasiment stable (+0,04% à 137 euros), dans un marché en recul de 1,27%. Cette seconde étape comportera une part en numéraire, à 51 euros par action, et une part en titre, sur la base d'une parité d'échange sur la base de 7 actions Gecina pour 20 actions Eurosic.

Le prix offert représente une prime de 2,5% sur la valorisation hors droits et une décote de 1,5% sur la valorisation de droits inclus du patrimoine d'Eurosic et une prime de 5,6% sur son ANR (actif net réévalué) ajusté.

En parallèle Gecina va accélérer sa stratégie de rotation de son portefeuille immobilier, en réalisant un minimum de 1,2 milliard d'euros de cessions dans les douze mois à venir.

Gecina mettra en oeuvre une nouvelle organisation en juillet 2017 pour mieux intégrer Eurosic, très complémentaire à ses implantations.

L'accord comprend également la cession concomitante du portefeuille de diversification d'Eurosic (Eurosic Lagune, Nature Village et Hébergement et du patrimoine en Espagne) à Batipart, composé principalement d'actifs de loisir, santé et d'hôtellerie, qui permettra la sortie immédiate d'actifs non stratégiques pour Gecina pour 463 millions d'euros.

A l'issue de l'opération, Gecina comptera 80% d'actifs de bureaux, situés à 60% dans Paris.

Finie l'inimitié, et encore une OPA/OPE majeure: certes, Eurosic et Gecina s'étaient déchirées pour le contrôle d'un troisième spécialiste de l'immobilier de bureaux, Foncière de Paris, finalement remportée par le premier. A l'époque, c'est Eurosic qui l'avait emporté. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Recommande: