Les carnets de commandes d'Airbus et Boeing — Salon du Bourget

20 Juin, 2017, 01:26 | Auteur: Aubrey Nash

Airbus a répliqué en annonçant une commande de 100 avions de la famille A320neo de la part du loueur General Electric Commercial Aviation Services (GECAS) - qui a aussi commandé des B737 MAX 10 - équipés de moteurs LEAP de CFM International, coentreprise de Safran et de GE.

Place désormais au " Millésime " 2017 inauguré en grande pompe par le président de la République, Emmanuel Macron, avec une arrivée " cinq étoiles " à bord de l'avion de transport militaire européen A400M d'Airbus dont le programme est sous le feu des critiques, victime d'importants retards et surcoûts. Ainsi que les ministres françaises Sylvie Goulard (Armées) et Elisabeth Borne (Transports).

M. Macron a ensuite rencontré le spationaute français Thomas Pesquet, qui lui a offert une photo de Paris vue depuis la Station spatiale internationale (ISS) et lui a parlé de Mars.

Le plus grand salon aéronautique du monde, qui ouvrira ses portes au public vendredi, attend plus de 350.000 visiteurs jusqu'à dimanche, dont 150.000 professionnels, et 2.370 exposants.

Le 737 MAX 10 veut mettre fin à l'hégémonie de l'A321neo sur ce segment où il était seul, bien que Boeing ait clamé la supériorité du 737 MAX 9 dans les années qui viennent de s'écouler.

Côté militaire, le clou du spectacle sera la première en France du F-35A, l'avion de combat de dernière génération de l'US Air Force, l'armée de l'air américaine, développé par Lockheed Martin, qui effectuera des démonstrations en vol.

Sur le front des commandes d'avions, cette édition ne devrait pas connaître le faste des années précédentes.

Le 737 MAX 10 est la réponse du géant de Seattle à la concurrence âpre de l'A321neo d'Airbus, grâce auquel l'avionneur européen s'est taillé une part de 60% du marché des moyen-courriers re-motorisés.

L'industrie reste portée par la croissance du trafic aérien dans le monde.

Airbus, qui a publié récemment des prévisions de marché sur 20 ans en hausse, prévoit un doublement de la flotte mondiale d'ici à 2036, à 35.000 nouveaux appareils pour une valeur de 5.300 milliards de dollars.

Boeing doit publier les siennes mardi, mais Kevin McAllister, le patron de la branche aviation civile du géant de Seattle, a dit dimanche tabler sur un besoin de 41.000 avions d'ici 20 ans. BOEING Les commandes fermes: - Le contrat le plus important a été signé avec la société de location d'avions AerCap qui a passé une commande ferme pour trente 787-9, la version intermédiaire du long-courrier "Dreamliner", pour un montant catalogue de 8,1 milliards de dollars.

GECAS est le premier client annoncé avec vingt 737 MAX 10; plus qu'une nouvelle commande, c'est une conversion de 737 MAX déjà commandés vers la version la plus longue du 737 MAX.

Recommande: