Le professeur Cabrol est décédé

20 Juin, 2017, 00:48 | Auteur: Jonathan Ford
  • Le professeur Christian Cabrol dans son bureau de l'hôpital de la Pitié-Salpétrière le 22 juin 2001

En 1968, le professeur Christian Cabrol avait marqué l'histoire de la médecine en transplantant un cœur, quatre mois seulement après l'exploit du professeur Chris Barnard au Cap.

Le professeur Christian Cabrol, pionnier de la greffe cardiaque et à l'origine de la première transplantation cardio-pulmonaire, est décédé ce vendredi matin à Paris à l'âge de 91 ans.

Une grande figure de la chirurgie s'est éteinte. En 1992, il avait parrainé l'opération du Télégramme contre la mucoviscidose.

"Je ressens beaucoup de tristesse".

"Il était extrêmement humain et proche de ses patients", a déclaré son ancien collaborateur, Iradj Gandjbakhch. Le maire de Crozon (Finistère), où le professeur Cabrol possédait une maison, à proximité du charmant petit port du Fret, rend, pour sa part, hommage à "un homme d'une grande qualité ".

Le chirurgien s'était également investi en politique. A cette occasion, il se lie d'amitié avec deux membres éminents de cette génération de chirurgiens de l'après-guerre qui vont bouleverser leur discipline, en particulier dans le domaine de la chirurgie cardiaque jusqu'alors balbutiante: Norman Shumway, qui perfectionnera les techniques de Walton Lillehei, et Christiaan Barnard. "Il nous l'avait racontée avec une passion extraordinaire".

Lorsqu'il tente sa première greffe du coeur, le Pr Cabrol se heurte à un milieu médical très réticent.

Le patient greffé, âgé de 66 ans, n'avait survécu que pendant 53 heures, mais pour le Pr Cabrol, le chemin était désormais tracé.

Christian Cabrol était né à Chézy-sur-Marne (Aisne). Il avait été député européen de 1994 à 1999 et conseiller de Paris de 1989 à 2008, sous les étiquettes RPR puis UMP.

Christian Chabrol échoue à obtenir un siège à l'Assemblée nationale.

Recommande: