Un sexagénaire partisan de Bernie Sanders — Le tireur d'Alexandria

18 Juin, 2017, 02:17 | Auteur: Lynn Cook
  • Fusillade près de Washington: le tireur un sexagénaire de gauche

Le tireur est mort des suites de ses blessures, quand la police a riposté à ses tirs.

Eric Baradat - Facebook page of James Hodgkinson -AFP - La page Facebook de James Hodgkinson.

Les photos présentent sur sa page Facebook montrent un homme au physique plutôt replet, au nez épaté, portant un bouc et des lunettes fumées.

Toujours selon cette même page, James Hodgkinson est originaire de Belleville, une banlieue de la métropole de St. Louis. Il gérait là-bas une petite société d'inspection de travaux à domicile, dont la licence n'a pas été renouvelée l'an dernier.

Comme des millions d'Américains, il avait un permis valide de port d'arme, ainsi que l'ont vérifié en mars des policiers appelés pour des détonations entendues à son domicile: il s'agissait en fait de M. Hodgkinson qui s'exerçait au tir sur les arbres alentour. Les agents s'étaient contentés de lui conseiller d'être prudent.

Le tireur accusé d'avoir ouvert le feu sur les élus républicains s'entraînant au baseball à Alexandria, se nommait James Hodgkinson, selon les informations des médias américains, confirmées par les services de police. Hodgkinson aurait proposé son aide au candidat lors de la campagne présidentielle de 2016. Steve Scalise, le whip en chef de la majorité républicaine à la Chambre des représentants des États-Unis, a notamment été atteint d'une balle.

Je viens d'apprendre que le tireur présumé (...) s'était apparemment engagé comme bénévole dans ma campagne présidentielle. Permettez-moi d'être clair: "toute forme de violence est inacceptable dans notre société et je condamne cet acte en les termes les plus fermes", a réagi le sénateur démocrate dans un communiqué.

C'est cependant le profil politique de James Hodgkinson que le FBI regarde de près, en remontant attentivement ses publications sur les réseaux sociaux, clairement ancrées à gauche.

"Trump est un traître". Il écrivait que le président américain "détruisait la démocratie", et donc qu'il "fallait détruire Trump et compagnie".

"A Belleville, les avis étaient partagés chez les habitants qui l'ont connu".

Element étrange, l'élu Ron DeSantis a expliqué avoir été interrogé une dizaine de minutes avant la fusillade par un individu ressemblant fortement au suspect, qui leur aurait demandé si les joueurs étaient démocrates. ou républicains.

Recommande: