Basket: les Françaises commencent l'Euro par une victoire à l'arraché

18 Juin, 2017, 00:26 | Auteur: Aubrey Nash
  • Basket dames la dernière aventure en bleu de Céline Dumerc à l'Euro
AFP  Archives
 NICOLAS TUCAT

Victorieuses de la Slovénie (70-68) vendredi, les Françaises sont déjà assurées de jouer la phase finale, mais un troisième succès, lundi contre la Grèce, les enverrait directement en quarts sans passer par le barrage.

Les Bleues de Valérie Garnier ont eu chaud mais elles ouvrent leur tournoi sur une victoire 70-68 face à la Slovénie dans ce premier match de l'Euro joué à Prague en République Tchèque.

La sélectionneuse dispose d'une équipe assez différente de celle de l'été dernier.

Alors que les Serbes restaient sur 4 victoires sur les 6 derniers matches notamment au championnat d'Europe 2015 et aux JO de Rio, les Bleues ont réussi à se venger en s'imposant 73-57 avec une Céline Dumerc (17 points, 8 rebonds, 5 passes en 25 minutes) version JO de Londres.

En revanche les Françaises ont perdu leurs deux joueuses les plus physiques à l'intérieur, Isabelle et Sandrine Gruda. Et pourtant, ce sont les Bleues qui ont été crispées. De son côté, la France vise un cinquième podium consécutif.

"Au bout d'un moment il fallait bien que ça rentre parce que j'en ai raté beaucoup!", a lancé la Tarbaise, qui n'avait pas fait un bon début de match, au micro de Canal Plus.

Elle pourra s'appuyer sur des joueuses comme l'intérieur Endy Miyem, l'une des deux seules avec Dumerc à avoir vécu l'aventure des "Braqueuses", vice-championnes olympique à Londres, et Valériane Ayayi, championne de France en mai avec Villeneuve d'Ascq.

L'intérieure de Bourges, Alexia Chartereau (18 ans), meilleure joueuse de l'Euro des moins de 18 ans l'année dernière et meilleure espoir de la Ligue féminine cette saison sera là pour accumuler de l'expérience. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: