Les Warriors sont champions de la NBA (vidéo)

15 Juin, 2017, 00:52 | Auteur: Ruben Ruiz
  • La superstar des Cavs Le Bron James à la mène lors du match N.4 des finales NBA face à Golden State le 9 juin 2017 à Cleveland

Avec "Air Jordan", il remporte trois titres, puis rejoint San Antonio où il ajoute deux titres de plus à son palmarès. James s'en est même pris à Kevin Durant. L'ailier des Warriors a livré un dernier match à 39 points, son record durant les play-offs 2017.

A l'image de son premier quart-temps frôlant la perfection, bouclé avec 16 points d'avance (49-33), Cleveland a réussi un match exceptionnel avec une réussite au tir insolente (52,9%, dont 53,3% à trois points). Dès sa première saison avec les Warriors, "KD " a décroché le titre de champion NBA qui lui manquait tant. Le joueur venu du Oklahoma City Thunder n'est pas celui qui permet de faire de ces Warriors une équipe très forte - elle l'était déjà avant son arrivée.

Champion de NBA 2016-2017! C'est désormais chose faite!

Il totalise 176 points sur la série, le second total de l'histoire en finales NBA dans une série en 5 rencontres après les 178 d'Allen Iverson en 2001. Barack Obama, grand fan de basket, se faisait à chaque fois un plaisir d'accueillir les stars de NBA, même si son équipe de coeur, Chicago, n'a pas eu cet honneur.

"Aucun de nos joueurs ne veut avoir le contrôle exclusif du ballon, ils aiment aussi jouer sans ballon, faire des appels, bouger ou passer, cela correspond totalement à leur caractère", relève Kerr, dont les stars n'ont pas l'égo sur-dimensionné de bien d'autres cadors de la NBA. Pratiquement condamnés à être "sweeper" (encaisser un 4-0 dans une série) et de voir Golden State célébrer leur titre dans leur vestiaire, les coéquipiers de LeBron James ont sorti une prestation de haut vol et ont complètement étouffé les Californiens (137-116). Il marque moins (15,3 pts par match de play-offs, contre 24,3 la saison dernière) et doit défendre plus, mais ne s'en est jamais plaint.

Recommande: