Roland-Garros: les matches interrompus par la pluie

08 Juin, 2017, 01:49 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Roland-Garros Mladenovic renversante donne rendez-vous à Muguruza

Imaginez un peu. L'Américaine Serena Williams -enceinte-, la Bélarusse Victoria Azarenka -en phase de reprise après son accouchement-, la Russe Maria Sharapova -pas invitée après son affaire de dopage-, la numéro 1 mondial allemande Angélique Kerber et la tenante du titre espagnole Garbien Muguruza -éliminées- sont toutes absentes du carré final! Par ailleurs chacune des deux joueuses a remporté un tournoi en 2017: Mladenovic s'est imposée à Saint-Pétersbourg tandis que Timea Bacsinszky a triomphé à Rabat. Si elle règle ses problèmes au service, elle est capable d'aller loin. Au coeur de cette union sacrée du public français se trouvait bien évidemment le clan de Kristina, qu'on avait vu particulièrement ému lors de sa qualification au tour précédent: son père Dragan, ancien gardien de handball international yougoslave qui est son préparateur physique, sa mère Dženita, ancienne volleyeuse de haut niveau, et son frère Luka, footballeur pro à Calais, qui est son premier supporter à Roland. Elle a montré, outre sa frappe de balle, de grandes qualités de combattante.

Dès 14h, la Française lancera la journée sur le court central en étant opposé à Timea Bacsinszky.

Il ne sera cependant pas possible de disputer les quarts messieurs programmés mardi, à savoir le derby espagnol entre Pablo Carreno Busta (ATP 21/N.20) et Rafael Nadal (ATP 4/N.4) et l'affiche entre l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 7/N.6) et le Serbe Novak Djokovic (ATP 2/N.2). C'est la troisième fois d'affilée qu'elle est présente en quarts. Elle s'y était arrêtée l'an passé, après s'être hissée jusqu'en demie en 2015. Beaucoup la voyait déjà succéder à Mary Pierce, dernière française à avoir soulevé la Coupe Suzanne Lenglen en 2000. Enfin, Gaël Monfils s'est qualifié pour les 8es de finale sur abandon de Richard Gasquet, touché à la cuisse droite. Jelena Ostapenko a elle aussi démontré toute sa force de caractère mardi, retournant qui plus est une situation des plus compromises face à la tête de série no 11 Caroline Wozniacki (4-6 6-2 6-2).

"Je suis déçu. Cela fait deux, trois semaines que j'ai des problèmes au dos avec une sorte de cruralgie à la jambe, c'est très douloureux au toucher".

Recommande: