Le pape François a canonisé les deux petits bergers de Fatima

15 Mai, 2017, 01:35 | Auteur: Lynn Cook

Deux petits bergers, Francisco Marto et sa soeur Jacinta, ont été déclarés saints par le pape, ce samedi à l'occasion d'une messe dans le sanctuaire de Fatima au centre du Portugal. C'est là qu'elle s'est manifestée aux trois petits bergers il y a cent ans.

Les dépouilles des trois voyants reposent à l'intérieur de la basilique de Notre-Dame-du-Rosaire de Fatima, qui surplombe l'esplanade du sanctuaire bâti à Cova da Iria.

Le pape François est attendu d'ici quelques heures au sanctuaire catholique de Fatima, au Portugal. Elle leur aurait révélé un message divisé en trois "secrets" de l'Histoire du XXe siècle jugés prophétiques par l'Eglise catholique.

À l'époque, les enfants furent considérés par les autorités locales comme des perturbateurs de l'ordre public, au point d'être mis brièvement au cachot, avant d'être libérés sous la pression populaire.

Aussitôt, la ferveur populaire a poussé entre 50.000 à 70.000 personnes à se rassembler à Cova da Iria lors de la dernière apparition, le 13 octobre, jour où se serait produit un étrange phénomène météorologique décrit comme "le miracle du soleil". Les avis divergent dans l'Eglise.

La dévotion à Notre-Dame de Fatima, que l'Église n'autorisera officiellement qu'en 1930, reste marquée par d'intenses manifestations de foi.

Si les apparitions racontées par les bergers ne constituent pas un dogme auquel doivent croire tous les catholiques, leur canonisation est une consécration suprême.

Le deuxième miracle qui leur a été attribué est la guérison "inexplicable" en 2013 d'un enfant brésilien âgé de six ans.

Vendredi et samedi, la circulation automobile sera totalement interdite aux abords du sanctuaire, qui sera protégé contre une éventuelle attaque à la voiture-bélier grâce à des blocs en béton armé. Le Saint-Siège s'est longtemps montré extrêmement frileux sur les nombreux écrits de l'unique survivante, vite éloignée de Fatima et qui deviendra une religieuse carmélite.

Il ne fut divulgué qu'en 2000, en même temps que la béatification des deux petits bergers par le pape Jean-Paul II, venu trois fois à Fatima. Un an après avoir échappé à la tentative d'assassinat qui le visait, Saint Jean-Paul II ira à Fatima consacrer de nouveau le monde à Marie le 13 mai 1982 en faisant fixer dans la couronne de la Vierge la balle qui avait traversé son corps.

Il s'exprimait à la nuit tombée, l'esplanade et les rues adjacentes illuminées par une marée de cierges brandis par les fidèles, très émus et recueillis. Vendredi 12 mai, beaucoup ont dormi à la belle étoile pour ne pas manquer une miette de la canonisation du lendemain. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Recommande: