Trump destitué? Les bookmakers y croient plus que jamais

14 Mai, 2017, 08:00 | Auteur: Ruben Ruiz

"L'ancien patron du FBI James Comey a assuré, dans une lettre d'adieu à ses collègues, que " tout irait bien pour lui", après qu'il eut été limogé par surprise mardi par le président américain Donald Trump". La probabilité est passée de 33% à 60% mercredi, a affirmé à l'AFP le porte-parole de Paddy Power, société irlandaise de paris en ligne.

"On n'avait jamais atteint une telle probabilité d'un 'impeachment' de Trump dans son premier mandat", a-t-il commenté.

De bonne heure, un spectateur attentif des émissions d'information du matin - Donald Trump - a publié sur son compte Twitter une bordée de messages furibonds contestant l'interprétation faite de l'éviction du patron de la police fédérale: une mise à l'écart motivée par l'enquête en cours sur les éventuelles collusions entre des membres de son équipe de campagne et les pirates informatiques qui s'étaient attaqués au camp démocrate pendant la présidentielle. Cette éviction a réveillé le souvenir de la décision prise en 1973 par le président Richard Nixon de révoquer le procureur spécial en charge de l'enquête sur le scandale du Watergate. Selon le site britannique Betfair, l'éventualité d'un départ du président dans l'année a grimpé de 10% à 25%. L'un des parieurs était même prêt à miser 129 000 dollars sur une démission forcée.

Rien ne dit toutefois que l'emballement des parieurs ait des bases solides. Les paris en ligne étant très rarement autorisés aux Etats-Unis, ils ne concernent qu'une infime partie de la population.

Le fait que les républicains soient aux manettes des deux chambres du Congrès rend par ailleurs peu probable une procédure de destitution du président qui appartient à ce parti.

Recommande: