Mélenchon candidat aux législatives, probablement à Marseille

13 Mai, 2017, 08:54 | Auteur: Sandy Vega
  • Jean-Luc Mélenchon leader de la France Insoumise lors de son meeting à la Prairie des Filtres dimanche 23 avril 2017

C'est bien à Marseille que Jean-Luc Mélenchon sera candidat pour les législatives.

Invité ce matin sur BFMTV et RMC, Jean-Luc Mélenchon annonce qu'il sera candidat aux législatives, probablement à Marseille, "dans la courte liste" avec Lille et Toulouse, autant de villes où le candidat de La France insoumise est arrivé en tête au premier tour de la présidentielle. "Comme s'il fallait demander un passeport pour venir", a-t-il ironisé, rappelant que "dans cette ville, il n'y a que des parachutés!".

Jean-Luc Mélenchon déclare, lors de cet échange avec Patrick Cohen: "Les débats, c'est ça la noblesse de la politique, c'est pas les chefs vont dans des planques, dans des endroits où ils sont assurés d'être élus d'avance". Pas de duel face au Front national, donc, mais face à un autre parti de gauche.

Devant la bouche de métro de Malpassé, dans le 13e arrondissement de Marseille, quatre militants de la France insoumise tractent. Ici, quand on parle des travailleurs étrangers on ne les accuse pas de voler le pain des travailleurs français comme l'a fait Jean-Luc Mélenchon au parlement européen. Il en vient aux législatives qui, affirme-t-il, aboutiront sur une cohabitation " soit avec LR soit avec nous, il faut donc que ce soit nous qui l'emportions ". Mais pas là où Marine Le Pen est arrivée en tête au premier tour de la présidentielle: il a opté pour la 4e circonscription, là où il a recueilli 40% des voix au 1er tour de l'élection présidentielle.

"Mais je ne viens pas ici à cause de sa personne. Les Marseillais n'en mangent quasiment jamais", a lancé M. Mennucci.

Son directeur des campagnes vante " la grande diversité " des candidats LFI déjà investis (17 issus du PCF, 6 d'EELV notamment), synonyme d'un "large rassemblement ". " Une circonscription où il n'avait nullement l'intention d'aller laissant Sarah Soilihi représenter la " France Insoumise ", " et on va tout faire pour qu'elle soit élue, elle représente la volonté marseillaise de se dépasser ".

Devant les journalistes un peu plus tard, Mélenchon le Marseillais ne le démentira pas: "Je ne veux pas affaiblir le PS, je veux le remplacer!".

Recommande: