L2 - Strasbourg accroché, le suspens reste entier !

13 Mai, 2017, 08:14 | Auteur: Ruben Ruiz
  • Ligue 2 Strasbourg rêve tout haut peur en bas du classement

Folle avant-dernière journée en Ligue 2 ce vendredi soir, même si au final, il y aura eu peu d'enseignements et aucune annonce officielle.

Boutaïb et Strasbourg ont manqué une belle occasion de se rapprocher de la montée. A l'issue du match, le président Marc Keller a serré le poing dans les tribunes car le principal est préservé, Strasbourg a son destin entre ses mains. Lens, 4e, a explosé le Gazélec Ajaccio (4-0) et compte deux unités de retard sur le leader alsacien. En cas de victoire lors de la dernière journée vendredi prochain contre Bourg-en-Bresse, le stade de La Meinau pourra entrer en fusion pour fêter la remontée dans l'élite. Si Strasbourg a réalisé un faux-pas, Amiens et Troyes ne faiblissent pas. En effet, Amiens (2eme) se rapproche d'une montée historique suite à sa victoire contre Laval (3-0) grâce aux buts de Koita (10me), Manzala Tusungama (14eme) et Bourgeaud (85eme). Victorieux face au Gazélec Ajaccio (4-0), les Sang-et-Or, 4es, ont parfaitement rempli leur mission.

Une victoire à Niort lui aurait quasiment offert l'accession. Ce n'est pas gagné. A égalité de points avec les Lensois, les Bretons disposent néanmoins d'un goal-average très désavantageux (+10 contre +17). De Strasbourg à Nîmes, en passant par Amiens, Troyes, Lens et Brest, rien n'est encore acquis dans la course à la montée. Pour espérer une ascension en Ligue 1, il faudra un sacré concours de circonstances.

Dans le bas du classement, là non plus, rien n'est encore joué.

Nîmes, la belle surprise de fin de saison en Ligue 2? Si Laval est officiellement relégué depuis la semaine dernière, on ne sait toujours pas qui du Red Star (19eme), d'Orléans (18eme) ou d'Auxerre (17eme) l'accompagnera. Afin de ne pas accompagner Laval, condamné à la relégation, la formation du nord de la capitale devra battre Auxerre, 17e, lors de l'ultime journée, et compter sur un revers d'Orléans, 18e, au Havre dans le même temps pour au moins terminer à la 18e place, synonyme de barrages face au 3e de National.

Recommande: